Tech

En bref : une centrale hydroélectrique en sac à dos

ActualitéClassé sous :technologie , développement durable , centrale hydroélectrique

Une expédition de secours, une campagne militaire ou encore une base scientifique, autant de situations où les besoins en électricité sont difficiles à satisfaire. Les énergies renouvelables, qui ne nécessitent pas de matières premières, peuvent être une bonne solution à condition qu'elles soient faciles à mettre en place. C'est le cas avec cette centrale transportable à dos d'homme...

Le générateur hydroélectrique Backpack Power Plant ne prend pas plus de place qu’un sac de randonnée. © Bourne Energy

Le Backpack Power Plant (BPP), littéralement centrale électrique-sac à dos, a été présenté cette semaine au Cleantech Forum de San Francisco. Cette centrale autonome individuelle conçue par Bourne Energy pèse 14 kilogrammes et fournit une puissance de 500 watts une fois immergée. Son prix est estimé à 3.000 dollars (2.200 euros), une fois que la production de ce sac à dos sera lancée.

La version militaire, le BPP-2, produit quant à elle une puissance de 600 W pour seulement 11 kilogrammes. Tous les éléments de cette centrale hydroélectrique autonome, à savoir le générateur électrique, les senseurs, le système de refroidissement et celui de contrôle, tiennent dans un sac à dos à l'apparence de bouteille de plongée.

Deux ancres, un câble et c’est prêt !

Pour installer cette mini centrale, il faut placer une ancre dans des tranchées creusées sur chaque rive. Il ne reste alors qu'à tendre entre ces ancres un filin synthétique qui maintiendra l'appareil en place au milieu du cours d'eau. Ce dernier doit avoir une profondeur de plus d'un mètre et un courant d'environ 2 mètres par seconde. La version militaire est plus polyvalente.

L'intérêt du Backpack Power Plant est de fournir de l'électricité renouvelable à bon marché dans les zones reculées et difficilement accessibles. Il a en outre l'avantage de fonctionner 24 heures sur 24, contrairement aux installations solaires de campagne.

Cela vous intéressera aussi