Sciences

Perseverance mis à rude épreuve avant son départ pour Mars

VidéoClassé sous :mars , Perseverance , rover

Au mois de juillet 2020, le rover de la Nasa récemment baptisé Perseverance décollera direction Mars, la planète rouge. En attendant le grand jour, il a été soumis à une série de tests. Une fois lancé dans l'espace, en effet, il n'y aura plus de possibilité de maintenance et encore moins de réparation.

Abonnez-vous à la lettre d'information Vidéos : nos vidéos qui sortent vraiment du lot. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Perseverance, c'est un rover unique en son genre. En juillet 2020, il sera lancé par la Nasa (États-Unis), direction Mars, la planète rouge. Son principal objectif : prélever des échantillons de sol martien qui seront ensuite ramenés vers la Terre.

Et une fois lancé, le rover ne pourra pas être réparé. D'où l'importance de préparer cette mission qui doit durer au moins une année martienne en le soumettant à une série de tests ciblés et exigeants. C'est ce à quoi se sont attelés, pendant plusieurs mois, les ingénieurs du Jet Propulsion Laboratory.

Rotations, secousses, déploiement, rayonnement solaire, vide thermique, conduite. Ils ont imaginé des tests qui exposaient Perseverance à des conditions encore plus difficiles que celles qu'il rencontra durant son voyage et à son arrivée sur Mars. Car comme en témoigne John McNamee, chef de projet dans un communiqué : « C'est la condition à la réussite de la mission. »

Et parmi les tests essentiels : celui du processus de collecte des échantillons de roche et de leur stockage dans des tubes. Le tout, réalisé avec succès !