Cela vous intéressera aussi

La force de London se manifeste entre tous les types de moléculesmolécules, mais elle est la seule existant entre les molécules ne présentant pas de moment dipolairemoment dipolaire permanent comme les molécules monoatomiques (gazgaz rares) , diatomiques homonucléaires (O2, N2, I2...) ou polyatomiques symétriques (CO2, CCl4...).

Bien que leur moment dipolaire soit nul en moyenne, les fluctuations de la densité électrique engendrent des dipôles instantanés non nuls qui induisent des dipôles dans les molécules voisines.

Les forces de London sont une contribution des forces de Van der Waalsforces de Van der Waals.