Il était difficile ce mardi d'en savoir plus sur Donna Strickland, tout juste récipiendaire du prix Nobel de physiquephysique 2018... car elle n'avait pas de page Wikipédia ! Contrairement à ses colauréats, deux hommes, Arthur Ashkin et Gérard Mourou, pour qui un article existait déjà sur la célèbre encyclopédie en ligne... Donna Strickland était simplement mentionnée sur la page du physicienphysicien français Gérard Mourou, car ils ont conjointement inventé une technique appelée chirped pulse amplification (CPA) permettant de développer des laserslasers à impulsions ultracourtes de très haute puissance.

Donna Strickland est une physicienne canadienne, lauréate du prix Nobel de physique 2018 pour ses travaux révolutionnaires sur les lasers. © Wikipedia, CC By-Sa 4.0

Donna Strickland est une physicienne canadienne, lauréate du prix Nobel de physique 2018 pour ses travaux révolutionnaires sur les lasers. © Wikipedia, CC By-Sa 4.0

Une page Wikipédia pour Donna Strickland avait pourtant été proposée en mai de cette année, mais elle a été rejetée pour manque de notoriété. Autrement dit, il n'était pas fait assez mention de la physicienne ailleurs sur le WebWeb. Après l'obtention du prix Nobel et la célébrité qui va avec, sa page a enfin été créée. Vous pouvez la retrouver ici : Donna Strickland. Première femme récompensée par ce Nobel en 55 ans, Donna Strickland y est décrite avec justesse comme « pionnière dans le domaine de la physique des lasers ».