Sciences

Loi de Murphy : pourquoi la tartine tombe-t-elle toujours du côté beurré ?

ActualitéClassé sous :Physique , loi de murphy , loi de l’emmerdemment maximum

Par Jonathan Sare, Futura

-

[EN VIDÉO] Loi de Murphy : pourquoi la tartine tombe-t-elle toujours du côté beurré ?  La loi de Murphy énonce que si un événement peut mal tourner, il existe toutes les chances que cela arrive à un instant ou un autre. Elle s’illustre brillamment dans le cas d’une tartine qui chute de la table, lors du petit déjeuner, et tombe sur son côté beurré. Unisciel et l’université de Lille 1 nous en parlent durant cet épisode de Kézako. 

La loi de Murphy énonce que si un événement peut mal tourner, il existe toutes les chances que cela arrive à un instant ou un autre. Elle s’illustre brillamment dans le cas d’une tartine qui chute de la table, lors du petit déjeuner, et tombe sur son côté beurré. Unisciel et l’université de Lille 1 nous en parlent durant cet épisode de Kézako.

En réalité, lorsque l’on étudie scientifiquement la chute d'une tartine, on s’aperçoit rapidement que son destin dépend de plusieurs paramètres complexes mais calculables. Notamment la hauteur standard de la table, la vitesse de chute et de rotation de la tartine, le type de pain etc.

Après observation, on en déduit que la hauteur de la table et la taille de la tartine sont les deux éléments déterminants dans cet événement. En effet, avec une table standard et une tartine de taille moyenne, le pain n’a le temps de faire qu'un demi-tour tombant, selon la loi de Murphy, du côté beurré. Il s’offre alors deux solutions pour éviter le désagrément : installer une table plus haute (2,3 m), certes efficace mais peu pratique, ou réaliser des tartines plus petites…

© Kézako

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !