Santé

Coronavirus : peut-on retarder une seconde vague de l'épidémie ?

VidéoClassé sous :Coronavirus , Epidémie , Confinement

La France en est au début de son confinement alors qu'en Chine, la vie revient progressivement à la normale. Mais le pays doit désormais anticiper une seconde vague de l'épidémie de coronavirus. Une étude anglaise a simulé plusieurs scénarios de déconfinement pour limiter cette deuxième vague. Peut-on retarder son arrivée ? Réponse en vidéo ! 

La France vit au ralenti depuis le 17 mars, tout comme près de trois milliards d'être humains sur Terre. Le respect de mesures barrières strictes, comme la distanciation physique ou la fermeture des lieux non nécessaires à la vie du pays, est le meilleur moyen d'endiguer la progression de l'épidémie de coronavirus.

Anticiper la seconde vague de l'épidémie grâce à une simulation mathématique

La Chine, là où tout a commencé, vit la fin du premier pic de l'épidémie de coronavirus et commence à « déconfiner » sa population. C'est une étape tout aussi sensible car un déconfinement trop brutal ou prématuré pourrait induire une deuxième vague de l'épidémie précoce.

Une simulation mathématique décrite dans The Lancet préconise de maintenir le confinement en Chine jusqu'à fin avril. Cette mesure retarderait la survenue d'une seconde vague de deux mois, laissant le temps au système de santé de se préparer.