Un électrocardiogramme d’effort, aussi appelé épreuve d’effort, vous a été prescrit et vous ne savez pas à quoi vous attendre ? L’électrocardiogramme d’effort est un examen permettant d’évaluer la réaction du cœur durant une activité physique soutenue. Comment se déroule cet examen ? Comment s’y préparer au mieux ?

 

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Le premier tissu cardiaque synthétique et fonctionnel imprimé en 3D Des chercheurs de l’université d'Harvard, aux États-Unis, ont créé un tissu cardiaque humain inull

Lors d’un électrocardiogramme d’effort, l’activité électrique du cœur est enregistrée alors que le patient est en train de pratiquer un exercice physique intense (vélo ou tapis de course). Il peut être prescrit pour déterminer la cause de douleurs thoraciques, après un infarctus du myocarde ou dans le cadre du suivi d’une maladie cardiaque (angine de poitrine par exemple). L’examen est réalisé dans un hôpital ou dans une clinique, sous la supervision d’un cardiologue. Il se déroule en général dans une pièce maintenue entre 18 et 20 °C et bien ventilée. Par mesure de précaution, du matériel de réanimation se trouve à disposition lors de l’examen.

Comment se préparer avant l’examen ?

Il ne faut surtout pas être à jeun pour cet examen. Prenez un repas normal, idéalement 2 à 3 heures avant votre rendez-vous. Prenez vos médicaments comme d’habitude, si vous suivez un traitement. Habillez-vous confortablement (pantalon ample et chaussures de sport) afin de pouvoir marcher et pédaler avec intensité et sans gêne lors de l’épreuve d’effort.

Que se passe-t-il juste avant le test ?

Lors d’un entretien avec le cardiologue, celui-ci vérifiera que vous ne présentez aucune contre-indication à la réalisation de l’examen. Après vous avoir expliqué les différentes étapes, vous devrez signer un consentement écrit.

Un infirmier vous équipe ensuite. Après vous être installé, celui-ci applique sur la peau nue du torse des électrodes autocollantes. Il est parfois nécessaire de raser certaines zones pour qu’elles adhèrent bien à la peau. Un premier électrocardiogramme est réalisé, au repos, alors que vous êtes allongé sur le lit. Il servira de référence.

Un électrocardiogramme au repos est d'abord réalisé. © Salomonus_, Adobe Stock
Un électrocardiogramme au repos est d'abord réalisé. © Salomonus_, Adobe Stock

Comment se déroule le test d’effort ?

La première étape se passe sur le tapis roulant ou sur le vélo, selon votre préférence ou selon les équipements disponibles. Le cardiologue vous demandera un effort modéré. C’est comme une séance d’échauffement.

Lors de la deuxième étape, l’intensité de l’effort augmente (via des réglages du tapis ou du vélo). Tout au long de l’exercice, votre activité cardiaque est enregistrée. La durée du test dépend de votre âge et de votre état de santé, cela dure entre 10 et 30 minutes. L’objectif est de faire battre votre cœur le plus fort possible. C’est le cardiologue qui vous dira quand il faut arrêter, en fonction des résultats de l’électrocardiogramme.

Que se passe-t-il ensuite ?

Après avoir fourni un effort intense, les réglages de la machine seront modifiés pour vous permettre de ralentir progressivement et revenir à l’état de repos. Ne pas s’arrêter net et diminuer progressivement l’intensité permet de favoriser la récupération. Vous pouvez ensuite rentrer chez vous. Après analyse des résultats, le cardiologue les transmettra au médecin prescripteur.