Santé

Interview : la lutte contre Ebola continue dans les laboratoires

ActualitéClassé sous :médecine , ebola , Virus

Par Jonathan Sare, Futura

-

[EN VIDÉO] Interview : la lutte contre Ebola continue dans les laboratoires  Le virus Ebola, qui peut infecter à la fois les Hommes et d'autres mammifères, est responsable d'épidémies chez l'Homme. Malheureusement, la maladie est fréquemment mortelle, c’est pourquoi l’Institut Pasteur travaille sur des solutions. Jean-Claude Manuguerra, responsable de l’unité de recherche et d’expertise Environnement et risques infectieux, nous en parle durant cette vidéo. 

Le virus Ebola, qui peut infecter à la fois les Hommes et d'autres mammifères, est responsable d'épidémies chez l'Homme. Malheureusement, la maladie est fréquemment mortelle, c’est pourquoi l’Institut Pasteur travaille sur des solutions. Jean-Claude Manuguerra, responsable de l’unité de recherche et d’expertise Environnement et risques infectieux, nous en parle durant cette vidéo.

Avec un taux de létalité compris entre 25 et 90 % chez l’humain, le virus Ebola fait partie des virus les plus dangereux. La contamination se fait par contact, souvent par du sang contaminé ou d’autres fluides organiques. Après exposition, la maladie à virus Ebola se manifeste principalement par de la fièvre, des douleurs musculaires, puis des nausées et des hémorragies. Le décès survient généralement par un choc cardio-respiratoire.

Actuellement, il n’existe que des traitements symptomatiques pour lutter contre ce virus. L’Institut Pasteur espère à moyen terme prouver l’efficacité d’un vaccin. À plus long terme, acquérir une meilleure connaissance du développement de la maladie permettrait de faire diminuer sa létalité.

© Institut Pasteur

Interview : la lutte contre Ebola continue dans les laboratoires
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !