Santé

Intervention chirurgicale courante et effet placébo

ActualitéClassé sous :médecine

-

L'arthoscopie est une technique qui consiste à pratiquer trois petites incisions dans le genou afin d'y insérer un arthroscope qui permet de visionner les tissus et d'extraire des résidus de tissus ou de cartilage. Cet acte chirurgical est pratiqué sur environ 225 000 personnes chaque année aux Etats-Unis. Pourtant, depuis longtemps, certains orthopédistes ont émis des réserves sur l'efficacité de cette intervention conçue pour mitiger la douleur et le raidissement provoqués par l'ostéoarthrite du genou.

Des chirurgiens et des chercheurs du Houston Veterans Affairs Medical Center et du Baylor College of Medicine ont réalisé un essai clinique sur 180 personnes choisies au hasard pour subir soit une véritable intervention, soit une intervention placébo. Les sujets placébo ont été endormis sans anesthésie générale durant une opération simulée, pratiquée toujours par le même chirurgien et accompagnée de légères incisions sur la peau recouvrant le genou. Les résultats - souvent très positifs sur le plan moral - sont exactement les mêmes chez les " vrais opérés " et les personnes ayant subi la chirurgie placébo.

Les spécialistes soulignent que les médecins sont conscients que toute intervention chirurgicale peut avoir un effet placébo considérable. Publiés dans le New England Journal of Medicine, ces résultats s'inscrivent dans le contexte d'un débat sur l'éthique de la chirurgie placébo, débat qui prend d'autant plus d'importance quand on sait que ces interventions coûtent environ un milliard de dollars par an à Medicare, au Department of Veterans Affairs et aux assureurs privés.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi