Expert Planète

Christian Coudre

1959 -

Biologiste marin

Classé sous :zoologie
Il est très intéressant de pouvoir trouver sur un seul site Internet un tel concentré de sciences, avec l'assurance de satisfaire tout les centres d'intérêt parmi la diversité de disciplines qu'il contient. Futura Sciences permet de plus de découvrir de nombreux acteurs de la vie scientifique grâce à la rubrique "Carte blanche" qui présente les travaux et le parcours de chacun. Salutations marines, Christian Coudre - Juin 2003
Christian Coudre, Biologiste marin

Biographie

  • Formation scolaire

1978 : BAC Technique F1 Lycée Jean Perrin - Marseille
1983 : Brevet d'Officier Technicien de la Marine Marchande - ENMM de Marseille
2001 : Licence de Biologie des Organismes Marins - Faculté de Luminy (COM)

2002 : TPM instructor Award - JIPM (Japan Institute of Productive Maintenance)

  • Expérience Professionnelle
  • Depuis mai 2002

Responsable TPM, Projets, Formation
Responsabilité d'une équipe de 5 chefs de projets + 1 facilitateur TPM.

  • D'octobre 1994 à avril 2002

Responsable de fabrication Sté FRALIB ( Groupe UNILEVER)

Encadrement d'une équipe de 50 personnes environ .
Expérience en recrutement, entretien d'appréciation et positionnement
Mise en place du système qualité ISO 9001 + nouvelle norme.
Auditeur qualité interne.
Elaboration référentiels de formation pour le personnel (3 niveaux de conducteurs de lignes - Formation sur réseau et logiciel d'étiquetage.
Application de méthodes et d'outils de progrès 5S - Création d'îlots autonomes - TPM - Gestion de l'outil de travail et du résultat
Audits et application des systèmes sécurité SHEACO et SIES.

  • de Janvier 87 à Septembre 94

Contremaître de fabrication.
Egalement : secrétaire du comité d'entreprise membre du C.H.S.C.T.

  • de Janvier 85 à Décembre 86

Technicien service maintenance .

  • de 1979 à 1984

Première année Officier Technicien à l'école de la Marine Marchande 3 années de navigation interscolair
Deuxième année Officier Technicien à l'école de la Marine Marchande.

  • Activités scientifiques

Depuis 1975 - Etude du milieu marin méditerranéen : vertébrés et invertébrés.

Depuis mai 1999 - Développement du site Côte Bleue : www.cotebleue.org
Biologie des organismes marins environ 25.000 visiteurs à ce jour
De 2001 à 200 3 - Cours de biologie - protection de l'environnement aux classes de 6 ème du Collège St Louis (Gignac la Nerthe).
Sorties pédagogiques avec les classes de 6 ème : vie marine, collecte et analyse de déchets solides (calanques)

Initiative personnelle et bénévole dans le cadre de la campagne SOS Mer Propre
Photographie sous-marine et numérique - plongée autonome niveau II - Permis bateau A.
Equipement labo personnel : Binoculaire à zoom - Microscope - saisie images numériques.
Conférences sur la vie marine et journées à thèmes au centre de plongée Aqua-évasion.

Métier

Biologiste marin : un métier ou une passion ?

Je dois tout d'abord préciser que ma carrière professionnelle n'a rien en commun avec le milieu marin. Je suis actuellement responsable TPM dans une entreprise agro-alimentaire, TPM étant une démarche de progrès permanent, un outil qui vise à établir une situation initiale idéale, un programme de maintien de cette situation, ainsi que des méthodes de résolution de problèmes pour optimiser les conditions de travail et les résultats de l'entreprise. Cette démarche aboutit à l'obtention de labels, décernés par un institut japonais, qui récompensent le niveau d'excellence sur lequel l'entreprise se positionne.

Je vais maintenant vous parler de ce qui est pour moi une passion, bien plus qu'un métier : la biologie marine.

La découverte du milieu marin ne peut se faire que par étapes :

l'identification des espèces : poissons, invertébrés (Mollusques, Crustacés, Echinodermes, Cnidaires ...) demande des années, voir toute une vie, pour avoir une bonne approche de l'ensemble des organismes marins qui constituent 'seulement' la biomasse locale.

Au delà de l'identification, on découvre les conditions de vie, les modes de reproduction, puis l'évolution des espèces qui passe aujourd'hui par des notions de génétique, où l'on parle de plus en plus de variabilité génétique, ou pouvoir d'adaptation, pour savoir si une espèce connue est capable de s'adapter à l'évolution même de l'environnement. De bonnes notions de biologie sont donc nécessaires.

Personnellement, j'ai observé les poissons pendant de nombreuses années, ayant commencé très jeune à constituer des fiches descriptives pour chaque espèce de poisson, d'ailleurs assez ressemblantes à celles que j'ai mis sur mon site « Côte Bleue » (avec des photos à la place des dessins). En ce qui concerne les invertébrés, je n'ai commencé à m'y intéresser sérieusement qu'à partir de l'été 1990, date depuis laquelle je vis sur la Côte Bleue. Les invertébrés sont représentés par différents embranchements d'une grande biodiversité, si grande, qu'il est impossible d'envisager d'en voir le bout. Mais à propos de ses principaux représentants, le plus sage est de consacrer des périodes à l'étude d'un embranchement, voir d'une seule classe ... une après l'autre.

Parcours personnel :

J'ai débuté ma carrière professionnelle en qualité d'Officier technicien dans la Marine Marchande, ce qui n'était pas très loin du milieu marin ! j'ai opté ensuite pour le milieu industriel agroalimentaire, et ce n'est qu' à 40 ans que j'ai eu l'opportunité de retourner sur les bancs des amphis, à la Faculté de Luminy, pour y obtenir une Licence de Biologie des Organismes Marins. L'année fut chargée, car j'assurais mes 35 heures en production le week-end et les cours de bio le restant de la semaine. Mais c'est ce qui m'a permis d'une part de développer de nombreux nouveaux dossiers sur « Côte Bleue » et surtout de crédibiliser mon travail en faisant référence à l'obtention de ce diplôme scientifique.

Ce que je pourrait regretter, c'est de ne pas l'avoir fait plus tôt, car je n'ai pas eu la possibilité de poursuivre une maîtrise des pop > DESS > etc. . . regretter de n'avoir pas intégré la recherche, l'enseignement et les conférences. Et pourtant ! sans contrainte et libre de choisir mes sujets, d'aller donner des cours dans les collèges, d'organiser des sorties pédagogiques pour enfants, développer un site internet contenant toutes mes activités bio, des journées à thèmes plongée/débat pour adulte et bientôt une conférence au salon du livre de la Côte Bleue en octobre ... de quoi se poser beaucoup de questions sur la frontière entre le métier et la passion ; et s'il y en a une, c'est certainement celle de la liberté.