Planète

Megan McArthur

30 août 1971 -

Océanographe

Classé sous :océanographie spatiale , Espace , astronaute

Biographie

Katherine Megan McArthur (Hawaii, États-Unis, 30 août 1971) est une océanographe et astronaute américaine de la NASA. Elle a servi en tant que communicateur de capsule (CAPCOM) à la fois pour la navette spatiale et la station spatiale. Elle a piloté la mission STS-125 de la navette spatiale.

Elle est connue pour avoir été la dernière personne à faire un stage sur le télescope spatial Hubble. Elle a travaillé à divers titres, notamment au Shuttle Avionics Laboratory (SAIL). Elle est mariée à son collègue astronaute Robert L. Behnken.

Les débuts de Megan McArthur

Katherine McArthur est née à Honolulu, à Hawaï, mais a grandi en Californie du Nord. Elle a fréquenté la London Central High School et a obtenu un diplôme de la St. Francis High School, à Mountain View, en Californie, puis une licence en ingénierie aérospatiale de l'université de Californie en 1993. En 2002, elle a reçu un doctorat philosophique en océanographie de la Scripps Institution of Oceanography de l'Université de Californie, San Diego.

Carrière d'océanographe

Elle a effectué des recherches supérieures sur la propagation acoustique sous-marine à courte portée et le traitement des signaux numériques à la Scripps Institution of Oceanography. Ses recherches ont porté sur la détermination de modèles géoacoustiques permettant de décrire les guides d'ondes en eau très peu profonde, et ce à l'aide de données de perte de transmission, mesurées avec une technique d'inversion par algorithme génétique.

Katherine a occupé le poste de scientifique en chef pendant son mandat à la Scripps Institution of Oceanography.

Elle coordonnait alors les opérations de collecte de données en mer, et planifiait et dirigeait les opérations de plongée lors du déploiement d'instruments sur le fond marin et de la collecte d'échantillons de sédiments. Pendant son séjour à Scripps, elle a participé à une variété de tests d'instruments dans l'eau, de déploiement, d'entretien et de récupération, ainsi qu'à la collecte de plantes, d'animaux et de sédiments marins. Au cours de cette période, elle est également bénévole à l'aquarium Birch du Scripps, où elle effectue des démonstrations éducatives pour le public depuis un bassin d'exposition de 318 226,3 litres situé dans la forêt de varech de Californie.

Carrière à la NASA

Elle est sélectionnée comme spécialiste de mission par la NASA en juillet 2000 et commence à s'entraîner en août de la même année au Carter Space Shuttle Facility. Après deux ans de formation et d'évaluation, elle est affectée à la Direction des opérations de la navette du Bureau des astronautes, où elle travaille sur les questions techniques des systèmes de la navette spatiale au Laboratoire d'intégration aéronautique (SAIL). 

Elle sert en tant qu'astronaute de soutien de l'équipage Expedition 9 pendant une mission de six mois à bord de la Station spatiale internationale. Elle travaille également dans les centres de contrôle des missions de la station spatiale et de la navette spatiale en tant que communicatrice de capsule (CAPCOM). 

De plus, Katherine a travaillé en tant que spécialiste technique sur la mission STS-125, travaillant sur les commandes du système de télémanipulation (RMS) sur le pont de vol arrière de la navette spatiale Atlantis en orbite autour de la Terre pendant le huitième jour des activités de vol.

Enfin, elle a volé en tant que membre de la mission STS-125 pour entretenir le télescope spatial Hubble. Elle était l'ingénieur de vol de l'ascension et de l'entrée et était le principal membre de l'équipage robotique de la mission. La mission a duré près de 13 jours et a été le premier voyage de McArthur dans l'espace. Lors d'une interview avant le vol, elle a fait remarquer que "je serai la dernière personne à avoir les mains sur le télescope spatial Hubble".