Planète

Chroniques du plancton : le Pleurobrachia et ses gigantesques tentacules

ActualitéClassé sous :zooplancton , Faune , plancton

Par Jonathan Sare, Futura

-

[EN VIDÉO] Chroniques du plancton : le Pleurobrachia et ses gigantesques tentacules  Propulsé par huit rangées de peignes, le Pleurobrachia ou groseille de mer déploie deux longs tentacules pour capturer ses proies. Christian Sardet, directeur de recherche au CNRS, nous emmène à la rencontre de ces êtres si particuliers dans ce nouvel épisode des Chroniques du plancton. 

Propulsé par huit rangées de peignes, le Pleurobrachia ou groseille de mer déploie deux longs tentacules pour capturer ses proies. Christian Sardet, directeur de recherche au CNRS, nous emmène à la rencontre de ces êtres si particuliers dans ce nouvel épisode des Chroniques du plancton.

Le Pleurobrachia est très coloré. Il utilise des rangées de peignes irisés afin de se mouvoir dans l’océan parmi le plancton. Il est carnivore et ce fin chasseur utilise deux longs tentacules ornés de cellules collantes afin de saisir ses victimes et les amener vers sa bouche.

Ces étranges animaux gélatineux font partie des plus anciennes espèces à avoir développé un système neurosensoriel. Leur étude pourrait permettre de comprendre l’apparition et l’évolution des neurones. Le Pleurobrachia fait toujours débat lorsqu’il s’agit de sa classification dans le vivant car certains scientifiques pensent que son apparition est antérieure à celle des méduses et des éponges.

© Chroniques du plancton

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !