Le chaudronnier aéronautique met en forme des pièces métalliques de manière manuelle ou à l’aide de machines. © Mario Hagen, Fotolia.

Sciences

Chaudronnier aéronautique

MétierClassé sous :avion , Industrie aéronautique , Pièce de métal

Si toi aussi tu veux manier le métal aussi bien que Magneto, découvre vite le métier de chaudronnier aéronautique. Polyvalent, il façonne les pièces de métal manuellement mais aussi via des machines. Acteur essentiel dans la construction d'un aéronef, chaudronnier est un métier plein d'avenir.
 

Spécialiste des pièces métalliques entrant dans la composition d’un aéronef, le chaudronnier est responsable de leur mise en forme. Pour cela, il analyse le dossier technique fourni et programme les différentes tâches à exécuter après avoir défini le développé des pièces métalliques. Il assure ensuite la mise en forme des matériaux (manuellement ou grâce des machines-outils) après réalisation des traitements thermiques adaptés.

Les principales compétences et qualités à avoir

Le chaudronnier aéronautique est polyvalent :

  • savoir analyser des plans, des schémas ou des instructions techniques ;
  • déterminer des développés de pièces, que ce soit par calcul ou par traçage ;
  • assurer la mise en forme des matériaux via traçage et découpage ;
  • maîtriser les outils manuels et les machines ;
  • savoir repérer les éventuelles anomalies et les corriger ;
  • être rigoureux et minutieux ;
  • aimer travailler en équipe et faire preuve d'initiatives ;
  • respecter les consignes de sécurité.
Acteur essentiel dans la construction des aéronefs, le chaudronnier aéronautique doit savoir lire et respecter des instructions techniques afin de réaliser les pièces de métal. © DenisProduction.com, Fotolia.

Les conditions de travail

Le travail de chaudronnier s'effectue en ateliers chez les avionneurs, les équipementiers, les motoristes ou encore les industries spécialisées dans le spatial ou les missiles. Ses horaires de travail peuvent être normaux ou postés et il exerce essentiellement debout.

Devenir chaudronnier aéronautique

Différents diplômes et formations permettent d'accéder au métier de chaudronnier aéronautique, en voici quelques exemples :

  • CAP Réalisation en chaudronnerie industrielle ;
  • Mention Complémentaire Technicien en chaudronnerie industrielle ;
  • BEP Réalisation d'ouvrages chaudronnés et de structures métalliques ;
  • Bac professionnel Technicien en chaudronnerie industrielle ;
  • Bac pro Technicien outilleur ;
  • BTS Conception et réalisation en chaudronnerie industrielle ;
  • BTS Etude et réalisation d'outillages de mise en forme des matériaux ;
  • BTS Fonderie.

Le salaire d’un chaudronnier aéronautique

Le chaudronnier aéronautique gagne entre 1500 et 2000 euros bruts à ses débuts. En fin de carrière sa rémunération peut atteindre 2400 euros bruts.

Les perspectives d’évolution du chaudronnier aéronautique

Après plusieurs années d'expérience, le chaudronnier aéronautique peut devenir chef d'équipe, contrôleur qualité, préparateur méthodes...

Entreprises qui emploient des chaudronniers aéronautiques

  • Airbus ;
  • Dassault Aviation ;
  • Liehberr-Aerospace ;
  • Kerozen Industrie ;
  • Mecachrome.
     

Pour faire simple maman, sans moi, pas d'avion ! Je façonne les pièces de métal composant les aéronefs et ce quelle que soit leur forme. Je réalise par exemple des cadres d'armatures soutenant l'intérieur des fuselages d'un avion. Pour cela je déforme le métal pour le plier dans la forme voulue, grâce à des machines mais surtout via mon travail manuel.