Tech

Écouteur

DéfinitionClassé sous :technologie , écouteur , haut-parleur
En ouvrant une oreillette, on découvre un minuscule haut-parleur. Les deux fils du cordon (la masse et le fil pour le signal sonore droit ou gauche) sont reliés (ici par deux soudures) à une bobine de cuivre entourant un aimant, lui-même solidaire d'une membrane de plastique. C'est le mouvement de celle-ci, imposé par les vibrations de l'aimant, qui produit le son. © Jean-Luc Goudet, Futura-Sciences

Un écouteur est un dispositif que l'on place sur ou dans l'oreille afin d'entendre des sons. Cet objet fonctionne sur le même principe qu'un haut-parleur. Le courant électrique, venu du double fil et modulé par la musique, parvient dans une petite bobine entourant un aimant. Les variations de courant dans ce fil de cuivre enroulé sur lui-même modifient en permanence le champ électromagnétique. L'aimant se met à bouger, vibrant avec le courant, donc au rythme de la musique. Il est collé à une fine membrane de plastique, ronde comme l'écouteur. Comme celle d'un haut-parleur ou la peau d'un tambour, cette membrane met en mouvement l'air environnant, et elle le fait chanter.

Un fin grillage métallique, visible de l'extérieur, protège la membrane, interdisant l'entrée aux poussières et autres petites saletés.

Particularités électriques d’un écouteur

Si l'on compte bien les fils, il y en a trois dans le cordon commun aux deux oreillettes. L'un d'eux (la « masse », comme disent les électriciens) est relié aux deux écouteurs. Chacun des deux autres fils va soit à droite, soit à gauche, portant ainsi un signal stéréophonique.

Électroniquement, des écouteurs sont caractérisés pour leur impédance (la résistance électrique) et la puissance qu'ils peuvent diffuser. La première se mesure en ohms (symbole : Ω) et la seconde en milliwatts (mW).