Tech

Cartes Google Maps : du trafic routier aux crimes sexuels du Texas...

ActualitéClassé sous :Tech , Google Maps , carte

-

Cartes du crime à Chicago, situation de biens immobiliers, carte du trafic routier américain, carte de tags urbains à New York, carte des stations d'essence les moins chères du pays, carte des crimes sexuels du Texas... c'est à croire que chacun peut faire les Google Maps de son choix. Comme l'explique Wired, il suffit de coupler la représentation graphique offerte par le web service de Google à une autre base de donnée.

Cartes Google Maps : du trafic routier aux crimes sexuels du Texas...

Si leur utilisation nécessite quelques compétences, les applications sont innombrables, comme le pointe la Time Line d'Eric Baillargeon en recensant les nouveaux services qui ne cessent de paraître depuis le lancement des Google Maps. Comme c'est le cas encore de Geophotoblogging, un service qui permet d'ajouter des coordonnées géographiques à vos photos stockées sur FlickR, en y associant des balises (tags) spécifiques.

En attendant Google Earth (combinant les résultats des Google Maps avec les images satellites et de mapping 3D développés par Keyhole que la firme de Mountain View a récemment racheté), Google s'impose encore une fois dans un domaine où on ne l'attendait pas forcément : la cartographie en ligne. Comme Amazon, en partageant les outils qu'il développe pour ses propres besoins, et en les combinant à des web services, Google, continue d'étendre sa sphère d'influence en rendant possible le meilleur de ses avancées techniques à d'autres développeurs. Non seulement cela favorise l'appropriation de ses services, mais contribue à en démultiplier l'impact "écologique". Il y a là, assurément, la marque d'un modèle Google qui ne repose pas tant sur une technique irréprochable (bien que celle développée sur les Google Maps soit plutôt impressionnante), que sur une capacité sans égale à faire interagir les internautes via ses services.

Sans compter que la compétition qui bat son plein entre les grands acteurs (notamment Yahoo! et Microsoft), entraîne également ceux-ci sur ces nouveaux terrains... Microsoft vient ainsi d'annoncer le lancement prochain de "MSN Virtual Earth" permettant de combiner plusieurs calques de cartes.

A moins, comme le soufflent d'autres observateurs, que cet éparpillement ne soit le signe avant-coureur d'une fin de règne...