La force de traînée, comme celle que subissent les avions, correspond à une force qui s’oppose au mouvement d’un corps dans un fluide, liquide ou gazeux. © gustavmelin0, Pixabay, CC0 Creative Commons

Sciences

Force de traînée

DéfinitionClassé sous :physique , traînée , portance

On appelle force de traînée, la force résistante qu'exerce un fluide sur un objet lorsque le fluide ou l'objet sont en mouvement l'un par rapport à l'autre. La force de traînée s'oppose au mouvement de l'objet et agit comme une force de frottement.

Pour se faire une bonne idée de ce que représente la traînée totale, il faut imaginer que différents phénomènes interviennent. Considérant un objet mince, la traînée dite de frottement — une traînée liée aux vitesses des filets fluides — est prépondérante. Mais lorsque l'objet prend de l'épaisseur, c'est la traînée dite de forme qui prend peu à peu le dessus. Celle-ci résulte d'une baisse de pression à l'aval de l'objet.

Dans les cas de mouvements trans- ou supersoniques, il faut y ajouter une composante de traînée dite d'onde qui est due à l'apparition d'une onde de choc.

Les avions ne sont pas les seuls à subir les effets de la force de traînée. Les bateaux et autres sous-marins doivent également composer avec. © 12019, Pixabay, CC0 Creative Commons

La force de traînée en aérodynamique

La force de traînée constitue, avec la portance, l'une des deux forces fondamentales de l'aérodynamique. Elle correspond alors à une force due au frottement de l'air dans la direction opposée à la vitesse de l'avion. Elle a plusieurs composantes : 

  • la traînée induite, générée au niveau des surfaces portantes (par exemple l'aile) par la portance elle-même (voir le schéma) et par le biais des tourbillons qui apparaissent en bout d'aile ;
  • les traînées parasites dues aux formes de l'avion (le train d'atterrissage, par exemple, génère une forte traînée), aux interférences et aux frottements de l'air ;
  • la traînée d'onde dont il était question plus haut.