Sciences

Mesure de l'hydratation par les ondes radios

ActualitéClassé sous :recherche , hydratation , onde radio

Des chercheurs israéliens ont développé une nouvelle manière de mesurer le degré d'hydratation du corps humain.

La transpiration entraîne une déshydratation qui quand elle est trop importante peut être fatale

La technique consisterait à utiliser un appareil qui ressemblerait à une montre-bracelet, procurant ainsi une alternative pratique et indolore aux méthodes existantes, plus effractives.

Il est normal, durant une activité physique intense, de perdre entre 2 et 4 % du poids corporel total, en raison de la déshydratation causée par la transpiration. Une sévère déshydratation cependant, correspondant à une perte de 8% du poids corporel, peut être fatale. La mesure du niveau d'hydratation s'avère importante pour des catégories telles que les athlètes, les personnes âgées et les enfants souffrant de malnutrition.

Les méthodes existantes nécessitant un prélèvement sanguin, tout en étant exactes, peuvent ne pas être praticables en cas d'urgence. D'autres méthodes telles que la mesure de l'impédance électromagnétique du corps, ne sont pas suffisamment précises.

Yair Shapiro et ses collègues du Heller Institute of Medicine (Tel Hashomer, Israël) ont observé comment les ondes radios de diverses fréquences étaient absorbées par des sujets soumis à des séances d'exercice physique. Ils ont pour ce faire placé sur le poignet des sujets ayant pris part aux expériences, un petit appareil absorbant les radiofréquences. Ils ont alors constaté une corrélation définie entre la perte de poids et l'absorption des ondes radios. Les chercheurs prévoient de mener des observations sur d'autres groupes, dans le but de vérifier ces résultats.