Sciences

En images : les traces de pas sur la Lune des missions Apollo !

ActualitéClassé sous :Astronautique , Astronomie , LRO

-

La sonde LRO a réalisé de saisissantes images des sites d'atterrissage de cinq missions Apollo. Elles montrent le module lunaire d'Apollo 11 et même les traces laissées par les astronautes d'Apollo 14.

Buzz Aldrin devant le Lunar Module, baptisé Eagle. Seule la partie supérieure a quitté la Lune. Le premier étage, reposant sur ses quatre jambes d'atterrissage vient d'être photographié par LRO. © Nasa/Neil Armstrong

La Nasa avait promis une surprise. Elle est bien là. La sonde LRO (Lunar Reconnaissance Orbiter) a bel et bien repéré les traces laissées par les missions lunaires du programme Apollo. L'engin, satellisé autour de la Lune depuis le mois de juin a photographié les sites où ont atterri Apollo 11, 14, 15, 16 et 17.

Six images sont disponibles dans le communiqué de presse de la Nasa consacré à la trouvaille de LRO.

Le site d'atterrissage d'Apollo 11. Au centre est visible une ombre, allongée vers la droite : c'est celle du premier étage de Eagle, le LM. Cliquer sur l'image pour l'agrandir. Crédit : Nasa/Goddard Space Flight Center/Arizona State University

Prises alors que le sol lunaire est éclairé par une lumière rasante, les images dévoilent, grâce aux longues ombres, les premiers étages des modules d'atterrissage (LM, Lunar Module) mais aussi des instruments scientifiques.

Sur le site d'Apollo 11, on repère l'ombre de Eagle, qui a déposé Neil Armstrong et Buzz Aldrin sur notre satellite. La plus surprenante est sans doute celle d'Apollo 14 où sont visibles, inscrites dans la poussière lunaire, les traces des allées et venues d'Alan Shepard et de Ed Mitchell.

Le module lunaire de Apollo 14 (Antares) se repère (cliquer sur l'image pour une version agrandie) au milieu de l'image un peu à droite, au-dessus et à gauche des deux grands cratères. Crédit : Nasa/Goddard Space Flight Center/Arizona State University
L'image la plus surprenante ! Sur le site d'Apollo 14, l'agrandissement permet de distinguer le module lunaire (Lunar Module), baptisé Antares, son ombre (LM Shadow) et des instruments scientifiques, à gauche. Entre les deux, la trace plus noire est celle laissée par les marcheurs lunaires Alan Shepard et Ed Mitchell (Astronaut Foopath). Il ne manque qu'un détail : les deux balles de golf que Shepard a lancées grâce à une canne improvisée, l'une à deux cents mètres, l'autre à des « miles, miles and miles », selon ses propres paroles, adressées au CapCom, en direct. Crédit : Nasa/Goddard Space Flight Center/Arizona State University

Apollo 15. (Cliquer pour agrandir.) L'ombre du LM (Falcon), dirigée vers la droite, se voit au centre de l'image, au-dessus des deux cratères aux bords peu nets.
Crédit : Nasa/Goddard Space Flight Center/Arizona State University
L'ombre du LM d'Apollo 16 (Orion) s'étire, vers la droite, à travers un cratère, au centre de l'image. Crédit : Nasa/Goddard Space Flight Center/Arizona State University
L'ombre de Challenger, le LM d'Apollo 17, sixième et dernière mission du programme Apollo, est nettement visible, au centre de l'image, dirigée vers la droite. Crédit : Nasa/Goddard Space Flight Center/Arizona State University

Ces images ont été prises par la caméra de LRO (LROC) entre le 11 et le 15 juillet 2009, quarante ans après la mission Apollo 11. L'engin, qui tourne autour de la Lune depuis le 23 juin, n'a pas encore atteint son altitude de travail, d'où il effectuera la cartographie de la surface lunaire.

La caméra donnera alors des images de meilleure qualité. La Nasa promet d'autres photographies des sites d'atterrissages des missions Apollo avec une résolution trois à quatre fois meilleure. Le site d'Apollo 12 devrait lui aussi être survolé. Toutes les traces des hommes qui ont marché sur la Lune seront alors retrouvées...