Santé

Les neurosciences, recherches sur le cerveau

Dossier - Les mystères du cerveau
DossierClassé sous :médecine , cerveau , maladie

-

Conscience, intelligence, usage du langage, mémoire, émotions, les facultés donnant à l'Homme sa spécificité, unique dans la biosphère, dépendent d'un singulier système, le cerveau sans aucun doute le plus complexe produit par l'évolution du vivant.

  
DossiersLes mystères du cerveau
 

Les avancées actuelles des neurosciences constituent une des perspectives les plus fascinantes proposées par la recherche scientifique au monde contemporain. L'étude du cerveau malade et du cerveau sain fascine autant les scientifiques que le grand public.

Les neurosciences, discipline fascinante. © BWJones, Flickr CC by nc-nd 2.0

Les neurosciences et les pathologies du cerveau

D'abord parce que, en tant que discipline impulsée dans le champ primordial de la médecine, elles ont pour but de s'attaquer aux pathologies souvent tragiques nées des dérèglements du fonctionnement cérébral. L'Europe, en contrepartie du succès que représente l'élévation constante de l'espérance de vie de ses citoyens, y paie un lourd tribu - par exemple à travers les ravages exercés par les maladies neurodégénératives du type Alzheimer et Parkinson. Mais, à l'autre bout de la pyramide des âges, les dysfonctionnements cérébraux héréditaires, qui frappent encore bien trop d'individus à la naissance, sont une charge énorme de souffrance dont la fatalité peut largement reculer. Sans oublier non plus les possibilités d'atténuer les calvaires causés par les maladies comportementales ou psychiatriques, hélas loin d'être en diminution dans un monde où les mutations sociétales s'emballent.

Les neurosciences et les programmes d'étude du cerveau 

Par ailleurs, le cerveau a sans doute la particularité d'être l'organe dont l'étude passionne le plus, non seulement lorsqu'il est malade, mais peut-être davantage encore quand il est sain. Et cet intérêt, le grand public le partage avec les scientifiques.

Les programmes européens ont pris la mesure de ces enjeux, d'autant plus que notre continent constitue traditionnellement, au niveau mondial, un foyer d'excellence sur ce terrain. Dans le quatrième programme-cadre de recherche, des soutiens équivalents à 87 millions d'euros (12 % des crédits pour la biomédecine et 6 % de ceux pour les biotechnologies) ont été accordés à 118 projets. Liés à tous les aspects des progrès dans les connaissances sur le fonctionnement et les pathologies du cerveau humain, ceux-ci impliquent 736 équipes de chercheurs dans 26 pays. La création d'une plateforme industrielle « Neurosciences », à laquelle participent plus d'une vingtaine des plus dynamiques sociétés pharmaceutiques et biomédicales en Europe, fournit un outil d'interaction efficace pour valoriser les résultats des recherches menées dans tous ces réseaux.

Les neurosciences sont la base de nombreux programmes de recherche en Europe. © RDT Info

Cette priorité est largement réaffirmée dans le cinquième programme-cadre, au sein du programme « Qualité de la vie et gestion des ressources du vivant ». Ainsi, outre certains projets initiés dans les actions clés L'usine cellulaire et Populations vieillissantes et handicap, la ligne d'action Neurosciences sous les recherches génériques de ce programme soutient actuellement la mise en place de quelque 12 nouveaux réseaux de recherche impliquant 79 laboratoires spécialisés dans la communication cellulaire, les mécanismes de l'apprentissage et de la mémoire, la neuro-informatique et les théories de la neuroscience. D'autres projets liés au développement du cerveau et à la compréhension et aux traitements des principaux désordres mentaux ou psychiques sont en voie de constitution1.

1. Les recherches européennes ont été notamment l'objet de nombreuses présentations, en juillet dernier à Bruxelles, lors de l'événement mondial du 22e congrès du Collegium Internationale Neuro-psychopharmacologicum (CINP).