La course à pied serait l’un des sports les plus efficaces pour vivre plus longtemps. © Kzenon, Fotolia

Santé

Courir une heure pourrait vous faire gagner sept heures de vie

ActualitéClassé sous :Sport , médecine , course à pied

Quelle que soit l'intensité de leur pratique sportive, les personnes qui courent vivraient trois années de plus que celles qui ne courent pas. La course à pied apparaît comme l'un des moyens les plus efficaces d'augmenter son espérance de vie.

Coureurs du dimanche, ne vous désespérez pas face à l'effort : une nouvelle étude suggère que la course à pied vous aide à vivre plus longtemps, même si vous n'êtes pas un champion de marathon ! Des chercheurs américains ont ainsi trouvé que, par rapport à des personnes qui ne courent pas, ceux qui pratiquent la course à pied vivent en moyenne trois années de plus, même s'ils courent lentement, occasionnellement, fument, boivent ou sont en surpoids. Aucune autre forme d'exercice physique étudiée n'avait un tel impact sur la longévité.

Il y a trois ans, une étude du Cooper Institute de Dallas avait trouvé que cinq minutes de course par jour suffisaient pour favoriser la longévité. Suite à ces résultats, les chercheurs ont été sollicités par le grand public et d'autres scientifiques pour savoir si d'autres activités, comme la marche, pouvaient être bénéfiques. De plus, des adeptes de la course à pied se demandaient si courir de longues distances pouvait être néfaste.

C'est pourquoi, dans une étude parue dans Progress in Cardiovascular Disease, les chercheurs ont analysé les résultats d'autres études de grande ampleur sur l'association entre le sport et l'espérance de vie. Cette nouvelle revue de littérature renforce l'idée que la course favorise la longévité : les données cumulées indiquent que, quelles que soient la durée et la distance, la course à pied réduit le risque de mort prématurée de 25 à 40 %.

La course à pied réduit le risque d’hypertension artérielle et de crise cardiaque mortelle. © s_l, Fotolia

La course à pied plus efficace que la marche ou le vélo

Les chercheurs ont fait aussi d'autres calculs. Par exemple, ils ont trouvé que si les personnes qui ne couraient pas dans ces différentes études s'étaient mises à la course à pied, il y aurait eu 16 % de décès en moins et 25 % de crises cardiaques fatales en moins.

Ils se sont aussi intéressés au rapport entre le temps passé à courir et les années de vie gagnées. En moyenne, les coureurs étudiés couraient deux heures par semaine ; un coureur type passerait donc un peu moins de six mois à courir sur 40 ans, mais son gain d'espérance de vie serait d'environ trois ans. Concrètement, une heure de course rallongerait l'espérance de vie de sept heures.

Bien sûr, ces gains ne sont pas infinis : on ne peut pas devenir immortel en courant toujours plus ! Le maximum de gain d'espérance de vie serait de trois ans. D'après Duck-chul Lee, qui s'exprime dans le New York Times, les coureurs atteignent un seuil de gain d'espérance de vie avec quatre heures de course par semaine.

D'autres activités physiques favorisent l'espérance de vie mais pas autant que la course à pied. La marche, le vélo réduisent le risque de mort prématurée de 12 %. Alors, pourquoi la course est-elle si efficace ? Peut-être parce qu'elle permet de lutter contre des facteurs qui favorisent les morts prématurées (hypertension, excès de graisses corporelles). La course à pied améliore aussi la capacité aérobie (endurance), un des indicateurs de santé à long terme.

  • Les coureurs vivent en moyenne trois ans de plus que les non-coureurs.
  • Une heure de course à pied ferait gagner sept heures de vie, avec un maximum de trois années de gain possibles.
  • La course à pied est plus efficace que le vélo ou la marche pour vivre plus longtemps.
Cela vous intéressera aussi

Interview : quels sont les secrets de la longévité ?  Les êtres vivants ont une espérance de vie limitée et la recherche commence à comprendre quels sont les mécanismes en cause. Mais connaître ces secrets permettrait-il une vie plus longue ? Futura-Sciences a interviewé Vera Gorbunova, chercheuse en biologie, lors de son allocution à TEDxCannes, afin d’en savoir plus.