Groenland : les chouettes harfangs sous surveillance

DossierClassé sous :oiseaux , chouette harfang , harfang des neiges

-

De tous les oiseaux inféodés au Grand Nord, la chouette harfang (ou harfang des neiges) figure sans doute parmi les plus emblématiques. Associé aux immensités âpres et froides du Groenland, le rapace s'est adapté à un environnement extrême. Des scientifiques sont partis à sa rencontre pour comprendre son incroyable mode de fonctionnement. En partenariat avec la LPO.

  
DossiersGroenland : les chouettes harfangs sous surveillance
 

Au Groenland, les conditions climatiques et environnementales sont des plus difficiles. Froid polaire, raréfaction de la nourriture : la chouette harfang est soumise à rude épreuve. L'oiseau passe la plupart de son temps sur les traces de sa proie favorite : le lemming, un petit rongeur des régions arctiques. Les scientifiques lèvent le voile sur cette formidable quête.

L'observation de la chouette harfang, ou harfang des neiges, est loin d'être acquise pour quiconque se propose d'arpenter ses habitats de toundra. Même pour le scientifiques, tout projet d'étude relève du défi. La présence de ce rapace en un site donné est très aléatoire en raison de son étroite dépendance à sa proie de prédilection, le lemming.

La chouette harfang est l'un des emblèmes du Québec. © Bert de Tilly, CC by-sa 3.0

Une étude à long terme des cycles de populations de ces rongeurs est menée par le Groupe de recherche en écologie arctique (GREA) depuis plus de 25 ans dans le Parc national du nord-est du Groenland. Elle a permis de lever un coin du voile qui entoure les interactions entre la chouette harfang et le lemming. Ces observations et d'autres modèles de relations prédateurs-proies ont livré de nouveaux éclairages sur l'écologie de l'espèce. Direction le Groenland à la rencontre de la majestueuse chouette harfang pour comprendre son mode de fonctionnement.