Planète

Discontinuité de Gutenberg

DéfinitionClassé sous :structure de la Terre , géologie , noyau terrestre
 
La pression et la température régnant sous la discontinuité de Gutenberg, à environ 2.900 km de profondeur, permettent la fusion du noyau externe. © Université de Laval

La discontinuité de Gutenberg définit classiquement la limite située entre le noyau terrestre et le manteau, à environ 2.900 km de profondeur. Les ondes sismiques circulant dans notre planète y changent subitement de vitesse lorsqu'elles passent au travers, ce qui lui a valu le nom de discontinuité. Cela est dû au fait que le noyau externe est liquide.

Les deux discontinuités de Gutenberg

Elle ne doit pas être confondue avec l'interface lithosphère-asthénosphère (entre 35 et 120 km de profondeur), elle aussi surnommée... discontinuité de Gutenberg.

Ces deux interfaces ont été identifiées par le même sismologue, l'Allemand Beno Gutenberg.