Mots-clés |
  • Matière
Thiers, la capitale du couteau

Une histoire, des techniques, des amateurs et beaucoup de légendes, le couteau dont la capitale est Thiers en France vaut bien une escale de découverte et quelques notions de sciences métallurgiques !

Sommaire
PDF
Claire König Enseignante Sciences Naturelles

Une histoire, des techniques, des amateurs et beaucoup de légendes, le couteau dont la capitale est Thiers en France vaut bien une escale de découverte et quelques notions de sciences métallurgiques ! Au travers de ce dossier vous pourrez découvrir Thiers, la capitale de la coutellerie, les aciers utilisés pour faire les couteaux, le forgeage, le corroyage, une entreprise typique Sabatier....

Blason du Puy de Dôme
Blason du Puy de Dôme

Une petite situation géographique pour commencer :  à l’Est du Puy de Dôme, dans le Parc Naturel Régional Livradois-Forez, la ville de Thiers est limitrophe de la Loire, proche de Clermont-Ferrand, cette sous-préfecture est une porte d’entrée de la région d’Auvergne depuis Lyon. Elle se trouve à la limite entre la plaine de la Limagne et les contreforts du massif du Forez. La Durolle coule au pied de la ville avant de se jeter dans la Dore.

Puy de Dôme carte
Puy de Dôme carte

Thiers est la Capitale de la Coutellerie avec 70% de la production nationale, malgré des restructurations qui se sont opérées. La mécanisation remplacent la «culture coutelière», tassent les effectifs et modifient les emplois.

Mais la région a tenu le pari et différents secteurs s’y sont développés :

- Les activités de déformation des métaux : 3eme pôle national de forge, estampage, refoulement, laminage, extrusion filage, découpage emboutissage, traitement thermique. Une quarantaine d’entreprises occupent ce secteur, dont plus d’une douzaine de forges.

- Les activités de mécanique : usinage, outils tranchants, décolletage, tôlerie, préparation de surfaces, polissage, électrochimie, soudure, pour une cinquantaine d’entreprises.

Le Couteau-Thiers, une forme particulière à l’endroit et traditionnelle
Le Couteau-Thiers, une forme particulière à l’endroit et traditionnelle

Ces techniques sont appliquées sur les métaux les plus sophistiqués : acier, inox, alliages spéciaux, titane… et les nouvelles techniques : CAO, CFAO, GPAO, EDI, automatisation, robotisation y ont été intégrées. Un certain nombre d’ateliers de couteliers d’art sont aussi installés dans la région et on peut visiter des ateliers et des forges et participer au festival.

Affiche du festival du couteau d'art à Thiers en 2005
Affiche du festival du couteau d'art à Thiers en 2005

Mais également à voir pour compléter la visite, deux autres sites remarquables :

- Châteldon, dispose de nombreux atouts pour séduire : le patrimoine architectural du bourg médiéval et la notoriété de son eau minérale connue dans le monde entier depuis Louis XIV.

Chateldon © Sergentale
Chateldon © Sergentale

- Lezoux : Le musée départemental de la céramique a ouvert ses portes le 15 mars 2007 rue de la République à Lezoux.

Construite sur une bande riche en argile, Lezoux exploitait la terre vers le 1er siècle avant J.-C. C'est avec les Romains que se développe une activité de fabrication de céramiques dont la céramique sigillée, au décor en relief obtenu par moulage. Le terme de sigillée (sceau) s'explique par les estampilles des potiers et 1200 noms ont ainsi été relevés ! Grâce à un réseau efficace, la sigillée, assez luxueuse, était exportée dans tout l'empire. C'est ainsi qu'on la retrouve aujourd'hui en Grande-Bretagne, en Suisse, en Roumanie, en Pologne...

Thiers, la capitale du couteau - 4 Photos

A voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires