L'acier inoxydable est un alliage métallique particulièrement apprécié dans le domaine médical. © babsi_w, Fotolia

Sciences

Acier inoxydable

DéfinitionClassé sous :chimie , Matière , physique

L'acier inoxydable — aussi connu sous la contraction « inox » — est un alliage métallique ferreux. Il contient plus de 50 % de fer, un minimum de 10,5 % de chrome et un maximum de 1,2 % de carbone. Sa grande résistance à la corrosion est sa principale caractéristique.

Aciers martensitiques, à durcissement par précipitation et ferritiques

Il existe en réalité plusieurs aciers inoxydables, qui peuvent être classés, notamment, en fonction de leur composition chimique :

  • les aciers inoxydables dits « martensitiques » contiennent jusqu'à 18 % de chrome et un maximum de carbone. Leurs caractéristiques mécaniques sont intéressantes ;
  • les aciers inoxydables à durcissement par précipitation, qui contiennent un peu moins de chrome, sont particulièrement résistants à la rupture. On les utilise par exemple pour la fabrication de lames d'épée ;
  • les aciers inoxydables ferritiques, qui contiennent moins de 0,1 % de carbone, sont magnétisables.
Il existe des couverts en inox. Mais attention, ils ne doivent pas contenir plus de 18 % de chrome et plus de 10 % de nickel. © loloboxe, Pixabay, DP

Aciers inoxydables avec nickel, cuivre, tungstène…

Pour compléter la formulation de l'acier inoxydable, on peut ajouter quelques éléments. Le nickel par exemple, apportera de la ductilité et de la malléabilité. Le cuivre ou le molybdène, quant à eux, permettent de renforcer la tenue en milieu corrosif. Le tungstène améliore la tenue aux températures élevées. Et le silicium améliore la résistance à l'oxydation.

Apparu au début du XXe siècle, aujourd'hui, l'acier inoxydable semble devenu indispensable dans bien des secteurs : la cuisine, la médecine et la chirurgie, les transports, etc. D'autant que l'acier inoxydable est totalement recyclable.