Mots-clés |
  • informatique,
  • Internet

Le trafic Web poursuit sa baisse, observe AT-Internet

En 2012, la fréquentation des sites Web en France avait commencé à baisser. La glissade se poursuit en 2013, selon l’étude annuelle d’AT Internet. Le trafic généré par les applis pour mobiles est lui en pleine forme.

La comparaison des mois de décembre 2013 et 2012 est parlante : le trafic généré par les applications pour téléphones et tablettes est supérieur de 48,8 % à douze mois d'intervalle. Mais pour les sites Web, la fréquentation s'était réduite de 4,3 %. © AT Internet La comparaison des mois de décembre 2013 et 2012 est parlante : le trafic généré par les applications pour téléphones et tablettes est supérieur de 48,8 % à douze mois d'intervalle. Mais pour les sites Web, la fréquentation s'était réduite de 4,3 %. © AT Internet

Le trafic Web poursuit sa baisse, observe AT-Internet - 2 Photos

PDF

On pouvait s’en douter au vu des chiffres de vente d’ordinateurs en Europe, tous à la baisse, et après l’étude publiée par AT Internet en janvier 2013. Ce fournisseur de solutions de mesure d’audience Web mesurait un affaiblissement historique de 1 % sur l’ensemble de l’année 2012 par rapport à 2011. En face, les « applis » étaient à la fête avec des progressions à deux chiffres, atteignant + 74 % en décembre (2013 vs 2012).

Cette année, pour le Web, la baisse est de 3,7 % selon la même étude, réalisée du premier janvier 2012 au 31 décembre 2013 sur un périmètre de 2.933 sites et 263 applications. De l’analyse ont été écartés ceux présentant une « audience anecdotique, d’audience chaotique, ou dont les données collectées soulignent un dysfonctionnement dans la mesure ».

Mis à part le léger sursaut du mois de mars, la fréquentation des sites Web à l'échelle des mois est baisse sur l'ensemble de l'année 2013, avec une moyenne à - 3,7 %.
Mis à part le léger sursaut du mois de mars, la fréquentation des sites Web à l'échelle des mois est baisse sur l'ensemble de l'année 2013, avec une moyenne à - 3,7 %. © AT Internet

Le centre de gravité se déplace vers les mobiles

Avec un zoom un peu plus fort, l’enquête montre que la fréquentation des sites Internet est à la baisse pour chaque trimestre, alors qu’en 2012, le quatrième avait connu une progression. À l'échelle du mois, le phénomène est similaire, comme en témoigne le graphique ci-dessus. L’allure de la courbe est claire si l’on prend les chiffres des dernières années (donnant la variation de la fréquentation par rapport à l’année précédente) :

  • 2010 : + 7 %,
  • 2011 : + 1,5 %,
  • 2012 : - 1 %,
  • 2013 : - 3,7 %.

Pour conclure cette oraison, un peu funèbre, l’étude montre que le quart des sites Web a connu une baisse d’au moins 28 % et la moitié un affaiblissement de 7,7 % ou plus. La tendance est inversée pour les applications destinées aux smartphones et aux tablettes. « En décembre 2013, près des deux tiers des sites Web ont un trafic en baisse alors que, inversement, près des deux tiers des applications ont un trafic en hausse. »

Cette évolution devrait se poursuivre en 2014 si l’on s’appuie sur les prévisions de ventes annoncées par Gartner. Sur un marché global près de 2,5 milliards d'unités au niveau mondial, en progression de 7,6 %, les PC devraient reculer tandis que les tablettes grimperaient à plus de 263 millions d’unités, contre moins de 180 millions en 2013. Quant aux smartphones, Gartner estime qu’il s’en vendra 1,9 milliard cette année de mobiles, soit guère plus que l’an dernier (un peu plus de 1,8 milliard).

Le marché de l'informatique, mouvant, voit donc son centre de gravité se déplacer vers les appareils mobiles. Les années suivantes seront-elles celles objets connectés ?


A voir aussi sur Internet

Sur le même sujet