Tech

Daniel Stewart Butterfield

21 mars 1973 -

Entrepreneur

Classé sous :Tech , slack

Biographie

Né au Canada  le 21 mars 1973, Daniel Stewart Butterfield est un homme d'affaires canadien notamment connu pour avoir fondé le service de partage de photos Flickr ainsi que la messagerie professionnelle Slack.

Très jeune, Stewart Butterfield s'initie au domaine de l'informatique et apprend à coder à l'âge de 12 ans. Il commence une carrière de développeur web en freelance afin de payer ses études à l'université de Victoria. Il obtient une licence en philosophie en 1996 puis un master deux ans plus tard.

La naissance de Flickr

Le célèbre site de partage de photos découle en premier lieu d'une plateforme de jeux en ligne. Stewart Butterfield co-fonde la société Ludicorp avec Caterina Fake, qui deviendra son épouse jusqu'en 2007 et Jason Classon. Face au manque de succès du jeu Game Neverending, le projet se transforme en réseau communautaire spécialisé dans le partage de photos.

Lancé en 2005, Flickr est racheté par Yahoo! trois ans plus tard. Lorsque l'entreprise Yahoo! est elle-même rachetée par l'opérateur américain Verizon, Flickr passe sous le giron de SmugMug.

Face au succès de Flickr, Stewart Butterfield a trouvé sa place dans le top 40 des dirigeants du magazine BusinessWeek en 2005 et dans le Top 100 des personnalités les plus influentes de Time Magazine l'année suivante.

La naissance de Slack

Stewart Butterfield fonde ensuite la société Tiny Speck. L'ambition est encore de proposer un jeu en ligne. La nouvelle tentative s'appelle cette fois Glitch. Mais une nouvelle fois, c'est un flop.

En août 2013, l'homme annonce la messagerie de Slack. Un an plus tard, le service enregistre 120 000 utilisateurs quotidiens. L'année suivante, Slack compte 2 millions d'utilisateurs dont plus d'un quart disposaient d'un abonnement payant. La société lève alors 340 millions de dollars. Face à ce succès Microsoft a lancé le logiciel Teams pour s'inviter davantage entreprises et concurrencer la startup.

L'adoption massive de Slack a valu à Stewart Butterfield d'être placé en tête des innovateurs de 2015 par le Wall Street Journal.