Amazon a sorti il y a quelques jours un nouveau service assez étonnant, qui consiste à faire appel à des humains pour effectuer des tâches que les ordinateurs ne parviennent que difficilement à mener à bien.
Cela vous intéressera aussi

Le service s'appelle "Mechanical Turk", en référence à l'automateautomate inventé à la fin du 18e siècle, se présentant comme un joueur d'échec mécanique capable de battre de forts joueurs. La machine était en réalité une supercherie : un joueur humain était caché à l'intérieur et pilotait les déplacements de l'automate. Une façon pour Amazon de souligner que derrière l'apparence de l'intelligenceintelligence mécanique se trouve l'intelligence humaine, et le service est d'ailleurs qualifié "d'Intelligence ArtificielleIntelligence Artificielle Artificielle".

Concrètement, le but est de proposer aux internautes des tâches diverses, répétitives mais simples pour un humain. Par exemple, indiquer la présence d'un objet donné dans une image. Ou choisir dans une série de photos d'immeubles celle qui montre le plus clairement la façade d'un commerce donné.

Mieux, ce service n'est pas seulement accessible sur le site officiel du "Mechanical Turk", mais tout le monde peut y faire appel : via une interface ad hoc, une entreprise peut ainsi utiliser la puissance combinée de nombreux internautes - et de leur intelligence.

En outre, le dispositif intègre un mode de rémunération. Chaque tâche a son prix, payé aux internautes qui l'accomplissent. Les tâches listées actuellement sont assorties d'un prix qui peut paraître faible : en général 0,03$ par tâche. Mais il est beaucoup de pays dans lesquels, rapporté au salaire horaire moyen, ce prix est loin d'être négligeable.

Peut-être un bon exemple d'intelligence collective en action avec, en prime, un modèle économique à l'appui...