Sciences

Interview : le paradoxe du chat de Schrödinger

ActualitéClassé sous :mécanique quantique , physique quantique , Physique

Par Jonathan Sare, Futura

-

[EN VIDÉO] Interview : le paradoxe du chat de Schrödinger  Le chat de Schrödinger est une expérience de pensée souvent évoquée en physique quantique. Ce paradoxe célèbre décrit la combinaison linéaire d’états appliquée à un sujet assez particulier : un chat. Futura-Sciences a rencontré Claude Aslangul, physicien, pour qu’il nous parle plus en détail de cette idée. 

Le chat de Schrödinger est une expérience de pensée souvent évoquée en physique quantique. Ce paradoxe célèbre décrit la combinaison linéaire d’états appliquée à un sujet assez particulier : un chat. Futura-Sciences a rencontré Claude Aslangul, physicien, pour qu’il nous parle plus en détail de cette idée.

Explorez les interviews de chercheurs, photographes, voyageurs témoins d'un monde qui change sous le joug du réchauffement climatique.

La physique quantique peut sembler paradoxale au premier abord, notamment à cause de sa description du monde reposant sur la fonction d’onde. De par leur nature, les ondes peuvent en effet donner lieu à un état superposé qui ne se révèle que lors de la mesure. Pour expliquer ce fait, Schrödinger a donc imaginé une expérience étonnante.

Un chat (macroscopique) est placé dans une boîte hermétique avec du poison, dont la libération est activée par la désintégration d’un atome d’un corps radioactif. Si l’on s’appuie sur la mécanique quantique, on peut décrire le chat comme étant dans un état superposé, à la fois mort et vivant. Afin de connaître son état, il faut effectuer une mesure, c’est-à-dire ouvrir la boîte.

© Futura-Sciences

Interview : le paradoxe du chat de Schrödinger
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !