Santé

La rage, une maladie encore trop répandue dans le monde

ActualitéClassé sous :médecine , rage , enragé

Par Jonathan Sare, Futura

[EN VIDÉO] La rage, une maladie encore trop répandue dans le monde  La rage reste responsable de dizaines de milliers de morts chaque année. Le plus souvent transmis par les chiens, le virus peut également être véhiculé par les chauves-souris et les renards. L'Institut Pasteur nous explique durant cette vidéo comment prévoir la maladie et la traiter efficacement. 

La rage reste responsable de dizaines de milliers de morts chaque année. Le plus souvent transmis par les chiens, le virus peut également être véhiculé par les chauves-souris et les renards. L'Institut Pasteur nous explique durant cette vidéo comment prévoir la maladie et la traiter efficacement.

Le virus de la rage touche principalement les mammifères carnivores. La maladie déclenche des troubles au niveau du système nerveux central, caractérisés parfois par une agressivité notable, des hallucinations, des délires, des convulsions et une salivation supérieure à la normale. La mort intervient généralement deux à dix jours après les premiers symptômes.

Il est possible de lutter contre la maladie durant sa période d’incubation et avant que n’apparaissent les premiers symptômes grâce à l’injection d’un vaccin adapté. Une fois déclarée, l'infection devient néanmoins incurable. En France, la rage est considérée comme disparue depuis 2001.

© Institut Pasteur

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !