Un cachalotcachalot a été retrouvé mort ce lundi, dans le sud-est de l'Indonésie, avec près de 6 kilogrammeskilogrammes de plastiqueplastique dans l'estomacestomac. 25 sacs, 115 verresverres, des tongs, des bâches en lambeaux, des bouteilles et du raphia. La cause du décès du cétacé n'est pas encore connue, mais il est très possible qu'il ait été provoqué par cette ingestion massive de plastique, a déclaré à l'AFP Dwi Suprapti, coordinateur de l'organisation de défense de l'environnement pour les espècesespèces marines.

Quatrième pays le plus peuplé au monde avec quelque 255 millions d'habitants, l'Indonésie est le deuxième producteur mondial de déchets marins après la Chine. Environ 1,29 million de tonnes sont jetées chaque année en mer, ce qui provoque des dégâts immenses sur les écosystèmesécosystèmes et la santé. L'archipelarchipel aux 17.000 îles s'est engagé à réduire les déchetsdéchets marins de 70 % d'ici 2025. Mais du fait de la faiblesse de ses infrastructures et du manque de prise de conscience de la population, cet objectif devrait être difficile à atteindre.

Par Futura avec l'AFP-Relaxnews