Planète

Une toile d'araignée chargée d'électricité

ActualitéClassé sous :zoologie , araignée , toile d’araignée

-

[EN VIDÉO] Une toile d'araignée chargée d'électricité  Dans sa toile, l’araignée Araneus diadematus construit de petites gouttes de soie remplies d’eau et d’un cocktail chimique gluant. Ces petits motifs génèrent des charges électriques qui attirent les particules en suspension. © Fritz Vollrath et Donald Edmonds, Naturwissenschaften, 2013 

Dans sa toile, l’araignée Araneus diadematus construit de petites gouttes de soie remplies d’eau et d’un cocktail chimique gluant. Ces petits motifs génèrent des charges électriques qui attirent les particules en suspension. © Fritz Vollrath et Donald Edmonds, Naturwissenschaften, 2013

Durant les dix premières secondes, on observe un filament de la toile d’Araneus diadematus, sous une humidité relative de 55 %. On le voit se bomber, attiré par la charge positive générée par la tige métallique. Ensuite, la même distorsion est provoquée par deux sphères métalliques de cinq millimètres de rayon, chargées à des tensions de 1 kV et -1 kV. À gauche, la tension est positive, à droite, elle est négative, démontrant que si la bande est neutre, elle est conductrice d'électricité, et est également attirée par la sphère quelle que soit sa polarité.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !