Une toile d’araignée se compose de fils de soie que l’arachnide génère à partir de glandes spéciales. Cette soie possède à la fois une solidité et une élasticité exceptionnelles. Unisciel et l’université de Lille 1 nous expliquent, avec la série Kézako, les secrets des toiles d’araignées. 

Lorsque l’on s’intéresse aux araignées, on est vite fasciné par ce système de capture assez exceptionnel qu’est leur toile. En effet, la soie qui la compose a des propriétés de solidité et d’élasticité jalousées par l’industrie humaine. 

Lorsque l’araignée tisse sa toile, elle peut décider des caractéristiques de sa soie. Certains fils sont alors particulièrement résistants, d’autres plutôt élastiques. ces propriétés sont dues à l’arrangement des molécules au sein du fil. Lorsqu’elles sont bien alignées, la soie a une résistance proche de l’acier (pour un câble à même échelle). Lorsqu’elles sont en désordre, le fil devient alors extrêmement élastique.

© Unisciel