Une synagogue en ruines après la nuit de Cristal. Ce pogrom marquera la radicalisation des mesures antisémites en Allemagne. © Wikimedia Commons, cc by 3.0

Sciences

Que s'est-il passé durant la nuit de Cristal ?

Question/RéponseClassé sous :Époque contemporaine , Homme , Nuit de Cristal

La nuit de Cristal est un pogrom (soulèvement violent) qui a eu lieu dans la nuit du 9 au 10 novembre 1938. Elle a été déclenchée sur ordre d'Adolf Hitler dans le cadre d'une politique visant à exclure les Juifs d'Allemagne.

Les origines de la nuit de Cristal

Depuis l'arrivée des nazis au pouvoir, en 1933, les Juifs font l'objet d'une politique antisémite. En 1935, les lois de Nuremberg les privent de nombreux droits, ainsi que de la citoyenneté allemande. Dès 1938, leurs passeports sont confisqués, ils ne peuvent exercer une profession médicale et doivent déclarer tous leurs biens. Ces mesures ont pour but de pousser les Juifs à émigrer. Mais le mouvement n'est pas assez rapide pour les nazis. Le 7 novembre 1938, un jeune Juif nommé Herschel Grynszpan assassine Ernst vom Rath, un diplomate allemand, à Paris. Les nazis profitent de cet acte pour lancer la nuit de Cristal, un pogrom de grande ampleur qu'ils font passer pour un mouvement populaire.

Le déroulement de la nuit de Cristal

Sur ordre d'Hitler, la SA (Sturmableitung), la SS (Schutzstaffel), le SD (Sicherheitsdienst) et la Gestapo incendient des synagogues, saccagent des appartements et des commerces juifs. Tandis que des commandos de SS assassinent des dignitaires juifs, la Gestapo organise l'arrestation de milliers de Juifs. Les violences s'étendent à toute l'Allemagne, mais aussi à l'Autriche. Dans certaines villes, les SA et les SS sont aidés par la population pour frapper les Juifs et les humilier.

Nuit de Cristal : le bilan

Environ 100 Juifs ont été assassinés durant la nuit, et 25.000 d'entre eux ont été envoyés en camp de concentration. On dénombre 267 synagogues et 7.500 commerces détruits. Des milliers de Juifs se suicident à la suite des sévices subis dans les camps. La nuit de Cristal pousse de nombreuses personnes à quitter l'Allemagne, mais les pays étrangers refusent de les accueillir pour la plupart.

À savoir

C'est seulement en 1978, 40 ans après la nuit de Cristal, que cet événement est commémoré par l'Allemagne. Avant cette date, il était rarement mentionné.