Sciences

Cluster

DéfinitionClassé sous :Astronautique , informatique , génétique
Les quatre satellites de la mission Cluster. © Esa

Le terme cluster peut être employé dans plusieurs domaines, dont la technologie, l'astronautique et la génétique.

Le cluster en génétique

En génétique, un cluster de gène correspond à un groupe d'au moins deux gènes appartenant à un même ensemble et codant pour une protéine identique ou similaire, par exemple pour des récepteurs membranaires sensibles au même produit.

Le cluster en technologie

Ensemble de secteurs constituant une zone logique sur un disque.

Architecture matérielle associant plusieurs machines (de 2 à 8) par un bus à très haut débit. Cette architecture est générallement complétée par un logiciel de tolérance aux pannes permettant d'assurer une disponibilité constante des données même en cas de panne d'une des machines.

Le cluster en astronautique

La mission Cluster de l'Esa comporte quatre satellites lancés par deux fusées russes au cours de l'été 2000. Ces satellites volent à présent en formation autour de la Terre et transmettent des données en trois dimensions d'une précision inédite concernant l'influence du vent solaire sur notre planète. Le vent solaire est un flux continu de particules subatomiques en provenance du Soleil qui peut endommager les satellites de télécommunications, voire nos centrales électriques. La mission Cluster doit se poursuivre au moins jusqu'en 2012.

Cluster est l'une des missions du programme international « Vivre avec une étoile » (ILWS). Cette initiative, qui rassemble des agences spatiales du monde entier, vise à étudier la manière dont les variations de l'activité solaire affectent l'environnement de la Terre et d'autres planètes. Les recherches se concentreront plus particulièrement sur les aspects du système Soleil/Terre qui peuvent avoir une incidence sur la vie humaine et l'organisation de la société. L'ILWS est le fruit d'une collaboration entre l'Europe, les États-Unis, la Russie, le Japon et le Canada.

C'est le 9 novembre 2000 que Cluster a eu un premier aperçu de ce champ de bataille magnétique en constante évolution. À cette époque, le quatuor avait commencé à traverser à diverses reprises la magnétopause, frontière qui sépare l'espace interplanétaire (où le vent solaire règne en maître absolu) de la région dominée par le champ magnétique terrestre.

Ces intersections entre l'orbite des satellites et la magnétopause n'ont pas manqué de surprendre l'équipe scientifique de Cluster puisqu'elles se sont produites avec environ une semaine d'avance sur les prévisions.

Les données livrées par Cluster ont montré que les bourrasques de vent solaire entraînaient l'apparition de creux ou de bosses à la surface de la magnétosphère. Ces variations rapides des limites de la magnétosphère signifient que les satellites se sont trouvés alternativement à l'intérieur et à l'extérieur du champ magnétique terrestre. Pour la première fois, les chercheurs pouvaient recevoir simultanément des données provenant des deux côtés de la magnétopause, ce qui n'est possible qu'avec une mission associant plusieurs satellites.