Sciences

Dossier : les peintures rupestres dans le centre de l'Inde

ActualitéClassé sous :Homme , art rupestre , art tribal

Découvrez le dossier « Inde : découvrir l'art rupestre et tribal ». Dans le Madhya Pradesh, au centre de l'Inde, certains abris ornés de peintures rupestres servent encore de lieu de culte pour les tribus locales. Jean Clottes et Meenakshi Dubey-Pathak, auteurs de cette découverte, reviennent sur leur travail de terrain et les particularités de cet art pariétal.

Deux grands spécialistes de l'art pariétal, Jean Clottes et Meenakshi Dubey-Pathak, visitent régulièrement l'État du Madhya Pradesh au centre de l'Inde, à la recherche de grottes ornées.

 

L'Inde est le pays des religions et des dieux, qui se comptent par milliers, chacun ayant ses cohortes d'adorateurs, ses histoires et ses pouvoirs propres. Se sont-ils multipliés avec le temps ?

 

Meenakshi Dubey-Pathak a travaillé dans la région de Pachmarhi pendant plus de 20 ans pour sa thèse de doctorat consacrée à l'art des abris ornés (publiée en 2013).

 

Les images les plus fréquentes ont trait au combat et à la guerre. Appartenant à la période historique, elles sont souvent superposées à des peintures plus anciennes.

 

L'art tribal se présente sous de multiples formes. Ainsi, dans la région de Pachmarhi, les Korkus fabriquent des stèles en bois précieux (les mundas) que l'on dépose solennellement lors d'une longue cérémonie.

 

À découvrir aux éditions Actes Sud, Des images pour les dieux, de Jean Clottes et Meenakshi Dubey-Pathak.

 

Détail d’une pithera (dessin mural dans une maison privée, village de Badhadeka, région de Jabhua, État du Madhya Pradesh) comportant des motifs traditionnels de l’art rupestre, tels que labours et danses. Les points rouges ont été apposés de manière propitiatoire (pour rendre la divinité propice), comme dans les abris, au cours de sa réalisation. © Jean Clottes, Meenakshi Dubey-Pathak