Sciences

Edmond Halley naissait il y a 355 ans

ActualitéClassé sous :Astronomie , Edmond Halley , comète

Edmond Halley. Son nom est indissociable de la plus célèbre des comètes dont il ne vit jamais le retour. Découvrez la vie de ce grand scientifique britannique.

Le noyau de la comète de Halley vu par la sonde Giotto en 1986. © Esa/MPAE
  • Regardez le passage des comètes en image 

La date de sa naissance reste incertaine. Edmond Halley pensait qu'il était né le 29 octobre 1656 dans la banlieue de Londres, sans qu'on sache s'il tenait compte ou non de la modification du calendrier qui eut lieu à cette époque. Pour un certain nombre d'historiens, sa naissance aurait en fait eu lieu le 8 novembre.

Fils d'un riche marchand de savon, Edmond Halley ne manqua jamais de rien et put se consacrer très tôt à la découverte de la science. Il semble que les comètes de 1664 et 1665 marquèrent définitivement le jeune garçon. Chaque passage de ces belles voyageuses fut d'ailleurs suivi d'une catastrophe (peste en 1664 et incendie de Londres l'année suivante) que l'on s'empressa de leur associer. Une attitude qui n'est pas sans rappeler les prédications alarmistes qui ont couru il y a quelques mois au sujet de la comète Elenin, preuve que les comètes font toujours peur.

Halley poursuivit de brillantes études et corrigea à seulement 19 ans des erreurs de calcul dans les tables officielles des positions de Jupiter et Saturne établies par l'astronome royal John Flamsteed. Impressionnés, les membres de la prestigieuse Royal Society lui confièrent la responsabilité de réaliser la carte du ciel austral. Halley passa ainsi 18 mois sur l'île Sainte-Hélène à cartographier étoiles et nébuleuses. Il assista même à un transit de Mercure devant le Soleil, découvrant au passage la méthode qui permet de déterminer la distance Terre-Soleil lors de ce genre de phénomène (une expérience qu'il sera possible de renouveler le 6 juin 2012 lors du transit de Vénus).

Portrait d'Edmond Halley réalisé en 1687 par Thomas Murray. © Royal Society

L'homme des comètes

Tour à tour ingénieur, marin, océanographe, météorologue et inventeur, Halley était un esprit curieux de tout. C'est en 1680 qu'il rencontra Jean-Dominique Cassini, le directeur de l'observatoire de Paris. Cassini lui conseilla alors de s'intéresser aux orbites des comètes en vue d'élaborer une théorie de leur mouvement. Deux ans plus tard Halley observa le passage d'un de ces astres chevelus qui allait plus tard porter son nom. Mais c'est seulement à partir de 1695 qu'Edmond Halley, alors grand ami d'Isaac Newton, s'attaqua sérieusement au problème des comètes. Il découvrit que les orbites de trois comètes observées en 1531, 1607 et 1682 étaient sensiblement identiques. Il en déduisit qu'il s'agissait du même objet céleste qui revenait périodiquement et annonça son retour pour 1758.

Halley mourut en 1742 et on l'oublia jusqu'au 25 décembre 1758, date à laquelle un observateur allemand redécouvrit sa comète dans le ciel exactement là où Halley l'avait prévue. Cet astre chevelu porte désormais le nom de comète de Halley. Elle fut survolée par plusieurs sondes spatiales, dont l'européenne Giotto lors de son dernier retour en 1986.