Sciences

En bref : la sonde Dawn de la Nasa s'approche de Vesta

ActualitéClassé sous :Astronautique , Dawn , astéroïde

Lancée en septembre 2007, la sonde Dawn de la Nasa a pour objectif de se satelliser autour de deux astéroïdes : Vesta en juillet 2011 et Cérès en février 2015. Une mission qui pourrait apporter un éclairage nouveau sur les conditions qui ont prévalu pendant la formation des planètes. Car ces deux corps sont avant tout des protoplanètes...

Propulsée par un moteur ionique, Dawn devrait atteindre Vesta, qui se situe à plus de 2 millions de kilomètres de la sonde, en juillet 2011. © W.Hartmann (Ucla) & Nasa/MCREL
  • Tout savoir sur les astéroïdes grâce à notre dossier 

Après un parcours de plusieurs millions de kilomètres, la sonde Dawn s'apprête à entrer dans la zone d'attraction de Vesta autour duquel elle se satellisera en juillet 2011 pour une période de sept mois. En février 2012, elle prendra la direction de Cérès qu'elle atteindra en février 2015 pour s'y satelliser également pendant sept mois. Dawn n'arrivera pas en terrain inconnu. Ces deux astéroïdes font l'objet d'une surveillance particulière et ont été observés à de nombreuses reprises par des télescopes terrestres et spatiaux dont Hubble qui a fourni des images remarquables. 

Concernant les objectifs scientifiques, le principal intérêt de cette mission réside dans l'étude des deux objets à l'aide des mêmes instruments. Une telle planétologie comparée pourrait aider à bien mieux comprendre les conditions et les processus qui ont prévalu pendant la formation des planètes, il y a plus de quatre milliards d'années.

La mission Dawn aurait pu ne jamais voir le jour sans la ténacité des scientifiques qui l’ont portée à bout de bras. Entre report (tir initial en juin 2006), suspension (octobre 2005) et annulation (janvier 2007), les équipes de Dawn on su garder la tête froide. Et trouver les mots justes pour convaincre la Nasa de rétablir la mission au prix d'une modification du profil de la mission, notamment de son plan de vol qui se traduit par une réduction de quatre mois du temps passé en orbite autour des deux astéroïdes (de onze à sept mois). © Nasa/Esa

Résidus de la formation du Système solaire, Vesta et Cérès sont deux objets de la ceinture d'astéroïdes. Vesta se caractérise par un cratère d'impact géant de 456 kilomètres aussi vaste que l'astéroïde lui-même (530 kilomètres) ! Si la Terre possédait un cratère de taille proportionnelle, il remplirait l'océan Pacifique. Cet impact titanesque a généré une multitude de débris et quelque cinquante petits astéroïdes que les astronomes appellent les Vestoïdes.

Cérès, une planète naine ?

Quant à Cérès, il est le premier astéroïde à avoir été découvert (1801) en raison de sa taille. En effet, avec son millier de kilomètres de diamètre, il est l'objet le plus gros de la ceinture d'astéroïde. À elle seule, sa masse représente de 30 à 40 % de la masse totale de cette région du ciel située entre les orbites de Mars et de Jupiter. La rotondité de Cérès suggère une structure interne similaire à la Terre, avec un empilement de couches au-dessus d'un noyau. Une des hypothèses suggère même la présence d'eau tapie sous sa surface.

Au regard de la nouvelle définition de l'appellation d'une planète, certains s'interrogent si Cérès n'est pas à classer comme planète naine comme l'est Pluton depuis août 2006.