Santé

Les secrets des antidouleurs

Question/RéponseClassé sous :Divers , molécule , antidouleur
Chaque douleur, comme le mal de tête, peut être traitée avec une molécule adaptée. © DR

Il existe deux grands types d'antidouleurs : ceux que l'on prend soi-même lorsque l'on a mal à la tête, et ceux qui sont prescrits en cas de grande souffrance.

Les antidouleurs sans ordonnance

Le premier type inclut l'ibuprofène, l'aspirine, et le paracétamol. Ils ont pour effet de bloquer l'action des prostaglandines, molécules chimiques synthétisées à la source de la douleur. Chacun des trois antidouleurs a également une action bien précise : l'ibuprofène a une action anti-inflammatoire, l'aspirine évite la formation de caillots en fluidifiant le sang et le paracétamol réduit la fièvre. S'ils sont efficaces, ces médicaments ne fonctionnent que sur des douleurs modérées.

Les antidouleurs sur ordonnance

Le second grand type d'antidouleur correspond aux narcotiques, comme la morphine et la codéine. Ces molécules agissent non pas à la source de la douleur, mais interceptent l'information nerveuse avant ou lorsqu'elle arrive au cerveau. Si le système nerveux ne reçoit pas d'information, la douleur n'est pas ressentie. Ces médicaments sont efficaces même en cas de forte douleur, mais les risques d'accoutumance sont élevés.

Cela vous intéressera aussi