Santé

Tilleul

DéfinitionClassé sous :médecine , botanique , tilleul
Les propriétés adoucissantes du tilleul. © Franck Le Driant / FloreAlpes.com

Le tilleul est un grand arbre, puisqu'il peut atteindre 40 mètres de haut ! Originaire d'Europe, il a une écorce grise et lisse qui se fissure l'âge venant. Il porte des feuilles entières en forme de cœur, au bout pointu et aux bords dentés. Outre ses feuilles, le tilleul possède une bractée, sorte de feuille modifiée, allongée, de couleur jaune-vert et soudée au pédoncule de l'inflorescence. Également appelé théier d'Europe, le tilleul a des fleurs groupées en cymes qui dégagent une agréable odeur aromatique.

Dans le tilleul, ce sont l'inflorescence et l'aubier - c'est-à-dire le bois tendre qui se trouve entre l'écorce et le bois dur - qui sont employés en phytothérapie. L'inflorescence serait très efficace en infusion pour le traitement des troubles légers du sommeil. Elle donne une tisane relaxante, sédative et antispasmodique. Elle apaiserait également les maux de tête dus à la sinusite, calmerait les angoisses et permettrait d'abaisse (relativement) la tension artérielle.

L'aubier de son côté, contient du phloroglucinol, un composé dont les propriétés spasmolytiques sont reconnues, à tel point qu'il est à la base de plusieurs médicaments. Cette substance en effet, favorise le relâchement des muscles squelettiques. L'aubier pour sa part, favoriserait l'élimination de la bile en cas d'insuffisance hépatique digestive, de calculs biliaires et de ballonnements.

Le tilleul, adoucissant cutané

En usage externe, le tilleul est également utilisé en dermatologie, pour ses propriétés adoucissantes et antiprurigineuses. Il serait notamment efficace dans le traitement des crevasses, gerçures, piqûres d'insectes et autres irritations cutanées. Une lotion de tilleul nettoie la peau, soulagerait les peaux sèches et retarderait même l'apparition des rides.

Ajouté à l'eau du bain, le tilleul est connu pour calmer les enfants turbulents. En cataplasme, ses feuilles bouillies soulagent brûlures et ulcères.

Sources : 

  • Phytothérapie, la Santé par les plantes, Vidal Éditeur
  • Plantes médicinales, Gründ.