Planète

Protection des plantes médicinales et sécurité des patients

ActualitéClassé sous :botanique , plantes , médicinales

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a publié aujourd'hui des lignes directrices pour les bonnes pratiques de culture et de récolte des plantes médicinales - une industrie qui selon les estimations « pèse » plus de US$ 60 milliards. Les lignes directrices doivent permettre aux autorités nationales de garantir une production de phytomédicaments durable, sûre, de bonne qualité et sans danger pour la population ou l'environnement.

Les phytomédicaments pourraient constituer un remède naturel contre certaines affections et ils sont souvent facilement accessibles. Leur popularité augmente dans les pays riches et leur utilisation reste généralisée dans les pays en développement. On observe toutefois des cas plus nombreux d'effets indésirables chez les patients utilisant des phytomédicaments. L'une des principales causes de ces événements indésirables tient à la mauvaise qualité des produits, et notamment de la matière première utilisée pour leur fabrication, ainsi qu'à des erreurs de détermination de l'espèce. La culture, la récolte et la classification des plantes revêtent donc une importance capitale pour la qualité et l'innocuité des phytomédicaments.

Culture de plantes médicinales  en Ethiopie (crédit : OMS)
Culture de plantes médicinales en Ethiopie (crédit : OMS)

Outre la question de l'innocuité, le développement du marché et l'utilisation commerciale des plantes médicinales à grande échelle peuvent menacer la biodiversité du fait d'une surexploitation des plantes servant à la fabrication de phytomédicaments et d'autres produits naturels utilisés pour les soins de santé. Non réglementées, ces pratiques peuvent conduire à l'extinction d'espèces menacées et à la destruction d'habitats et de ressources naturelles.

Les lignes directrices de l'OMS pour les bonnes pratiques de culture et de récolte des plantes médicinales (WHO guidelines on good agricultural and collection practices (GACP) for medicinal plants) constituent un premier pas important pour assurer la production de phytomédicaments sans danger et de bonne qualité ainsi que des pratiques de culture écologiquement rationnelles et soucieuses des générations futures. Faciles à comprendre, elles couvrent tout l'éventail des activités de culture et de récolte, y compris le choix du site, des considérations de climat et de terrain et la détermination des semences et des plantes. On trouvera aussi des conseils sur les principales opérations après récolte et des données réglementaires, par exemple des lois nationales et régionales sur les normes de qualité, les brevets et le partage des bénéfices.