L’huile de tournesol est riche en acides gras oméga-6. © valya82, Fotolia

Santé

Des oméga-6 contre le diabète de type 2 ?

ActualitéClassé sous :médecine , diabète de type 2 , diabète

Les acides gras oméga-6 présents dans les huiles végétales comme le tournesol aideraient à prévenir le diabète de type 2. Pourtant, précédemment, des travaux ont suggéré qu'ils étaient nocifs pour la santé.

  • L'acide linoléique est un oméga-6 présent dans des huiles végétales.
  • Dans une étude sur près de 40.000 adultes vivant dans dix pays, ceux qui en avaient le plus réduisaient leur risque de diabète de 35 %.
  • L'impact des oméga-6 sur la santé est controversé.

Alors dangereux ou pas les oméga-6 ? Ces acides gras présents certaines huiles végétales sont, tout comme les oméga-3, des acides gras polyinsaturés, mais leurs conséquences sur la santé sont assez discutées. Cette nouvelle étude parue dans The Lancet Diabetes & Endocrinology semble les réhabiliter...

Dans cet article, les chercheurs ont analysé les données de 20 études impliquant 39.740 adultes. Les participants, âgés de 49 à 76 ans, n'avaient pas de diabète au départ de l'étude et ils provenaient de 10 pays différents : Allemagne, Australie, États-Unis, Finlande, France, Islande, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suède et Taïwan. Les chercheurs ont relevé les niveaux d'acide linoléique et d'acide arachidonique dans le sang des participants, entre 1970 et 2010. Au cours du suivi, 4.347 nouveaux cas de diabète sont apparus.

Dariush Mozaffarian, de l'université Tufts (Massachusetts), a précisé dans un communiqué de presse que « les personnes impliquées dans l'étude étaient généralement en bonne santé et n'ont pas reçu de conseils spécifiques sur ce qu'il fallait manger ».

En France, plus de trois millions de personnes sont diabétiques. © Kwangmoo, Fotolia

Une alimentation riche en acide linoléique semble protéger du diabète

Résultats : les personnes dont les niveaux d'acide linoléique dans le sang étaient les plus élevés réduisaient de 35 % leur risque de développer un diabète de type 2, par rapport à ceux qui avaient le moins d'acide linoléique. En revanche, l'acide arachidonique n'était pas associé au risque de diabète, ni dans un sens ni dans l'autre : il ne semblait ni nocif ni bénéfique.

Selon Jason Wu, principal auteur de ces travaux, « nos résultats suggèrent qu'un simple changement dans le régime alimentaire pourrait protéger les gens du développement d'un diabète de type 2 ». Or, cette maladie touche de plus en plus de personnes dans le monde. D'après l'OMS, 422 millions de personnes étaient diabétiques en 2014 dans le monde.

Cependant, des études ont suggéré que les acides gras oméga-6 auraient des effets négatifs sur la santé, contrairement aux acides gras oméga-3.

La force de cette étude tient au grand nombre de participants et au fait qu'elle rassemble les résultats de différentes recherches dans le monde. Mais comme elle combine les résultats d'études d'observation, elle ne permet pas de prouver de lien de cause à effet.

La gastronomie moléculaire et ses applications renversantes  La gastronomie moléculaire correspond à une discipline scientifique. Son objectif : démêler les mécanismes liés aux phénomènes culinaires. Hervé This, physicien et chimiste français, co-inventeur de la gastronomie moléculaire, nous présente, en vidéo, deux exemples d’applications de cette gastronomie un peu particulière.