Planète

Parfois, les glaciers deviennent rouges, pourquoi ?

VidéoClassé sous :botanique , Muséum National d’Histoire Naturelle , Tour de France

À plus de 3000 m d'altitude, la neige se colore parfois en rouge. Cet étrange phénomène est dû à un organisme qui affectionne particulièrement le froid. Découvrez cette algue surprenante en vidéo, avec l'aide du Muséum national d'histoire naturelle.

Parfois, dans la neige, les promeneurs peuvent apercevoir de curieuses taches rouges semblables à du sang. Ces marques ne résultent pas d'un crime mais trahissent la présence de l'algue des neiges. Chlamydomonas nivalis est une algue microscopique qui se développe en haute altitude. Pendant l'hiver, elle se trouve sous forme de spores enfouies sous la neige.

Dès que les conditions deviennent plus favorables, les spores germent et se dirigent vers la surface où elles se reproduisent. Ces algues en effet ont la particularité d'avoir de minuscules flagelles qui leur permettent de se déplacer à une vitesse de 3 mm par minute. Leur couleur rouge, qui vient de la production d'un pigment protecteur, leur a valu le nom de « sang des glaciers ».

© Gédéon, MNHN