Planète

5 drôles de chiens

VidéoClassé sous :zoologie , Dogue de Bordeaux , chihuahua

Découvrez le Dogue de Bordeaux, l'une des plus anciennes races de chiens français, le Chihuahua, fragile en apparence mais à la surprenante longévité, le Mâtin napolitain, élu chien le plus laid du monde en 2017, le Puli et ses myriades de poils et le Xoloitzcuintle, aussi appelé le chien nu mexicain. Ces cinq drôles de chiens méritent bien notre attention, au moins le temps d'une vidéo. Bonne promenade d'une minute et trente-neuf secondes avec eux !

Le chien n'est pas instinctivement devenu le meilleur ami de l'homme. C'est le résultat d'une activité humaine millénaire.

Une domestication assez ancienne

La domestication du chien remonte apparemment à plus de 10.000 ans et a dû se produire en plusieurs endroits. La sélection des races, au fil des générations, a été réalisée pour des besoins différents, chasse, gardiennage des habitats ou des troupeaux, compagnie, voire concours esthétiques.

Cette histoire a conduit à des animaux aujourd'hui très différents, du minuscule chihuahua au mastiff. Observés de loin par des extraterrestres, ces chiens aussi différents pourraient être facilement classés dans des espèces distinctes. Génétiquement, ce n'est pas le cas mais en pratique, on s'en approche. Une minuscule femelle chihuahua aurait du mal à se croiser avec un énorme mastiff.

La sélection par la domestication

Il est vrai que la domestication se produit finalement assez rapidement. Une remarquable expérience a lieu en Russie depuis soixante ans pour tenter la domestication des renards. Dmitry Belyaev l'a entamée dans les années 1950, non pas pour obtenir un nouvel animal de compagnie mais pour étudier la domestication.

À chaque génération, les renardeaux les plus dociles ont été sélectionnés, c'est-à-dire les moins agressifs, les moins peureux et les plus attirés par les humains. Résultat actuel pour les mieux domestiqués : des renards qui se roulent sur le dos pour attendre des caresses, qui jappent de joie en voyant arriver un humain connu et même qui grognent devant un étranger. Mieux, de nouveaux caractères physiques sont apparus, comme l'arrondissement de la tête et le raccourcissement du museau. Comme chez les chiens...

© Futura