Planète

Spot-6

DéfinitionClassé sous :climatologie , météorologie , océanographie
Vue d'artiste du satellite Spot-6 avec, au premier plan, les deux télescopes de 200 mm pour assurer un champ de 60 km. © Astrium

Spot-6 et Spot-7 sont deux satellites d'observation de la Terre de la filière Spot. Financés et construits par Astrium pour son propre compte, ils sont conçus pour garantir la continuité des données que fournissent actuellement les satellites 4 et 5.

Spot-6 et Spot-7 : deux satellites privés

Cette privatisation est la conséquence du refus de l'Agence spatiale française (Cnes) de financer un successeur au satellite Spot-5. Or, Spot-Image, la société qui exploitait les données Spot, est devenue Astrium GEO-Information Services, la première société au monde pour la fourniture de produits et de services d'images satellitaires. D'où la nécessité pour Astrium de garantir la continuité des données.

Ils fourniront le même type de service que les autres satellites de la filière Spot encore en service, à savoir des produits et des services d'imageries satellitaires pour des services commerciaux ou institutionnels. Haute résolution, souplesse de programmation, acquisition stéréoscopique, répétitivité sont quatre des caractéristiques principales du système Spot.

Ces deux satellites sont basés sur la nouvelle plateforme Astrosat 500 MkII d'Astrium dotée d'une nouvelle avionique. Avec un nouveau détecteur pour l'instrument, ils offrent de meilleures performances que leurs prédécesseurs, tout en étant quatre fois plus légers (720 kg contre 3 tonnes pour Spot-5) grâce à des technologies de dernière génération.

Spot-6 a été lancé en septembre 2012 par un lanceur PSLV et Spot-7 devrait l'être en 2014.