Le meilleur des deux mondes ? Le constructeur américain HP vient de dévoiler ses "Memory Spot", des puces électroniques révolutionnaires de la taille d'un grain de riz, combinant la connectivité du RFID et de larges capacités mémoire.

Cela vous intéressera aussi

Basées sur un circuit CMOSCMOS et embarquant une antenne intégrée, ces puces ne sont pas alimentées mais réagissent par induction à un champs magnétiquechamps magnétique, à la manière d'un pass Navigo de la RATP, pour échanger des données. Par rapport à une puce RFIDRFID, ces "memory spots" atteignent des débitsdébits de transfert de 10 Mb/s, comparables au WifiWifi et 10 fois supérieurs au bluetoothbluetooth. Malgré leur miniaturisation (2 mm), ces puces sont également capables de stocker jusqu'à 500 ko (4 Mbits) contre quelques dizaines de ko pour les puces RFID habituelles.

"La puce Memory Spot libère les contenus numériquesnumériques de l'universunivers informatique en les rendant disponibles dans la vie de tous les jours. Nous étudions activement ses différentes applicationsapplications mais nous pensons qu'elle pourrait avoir un impact significatif dans l'impression numérique et dans de nombreux marchés verticaux" explique Ed McDonnell, Directeur du projet chez HP Labs.

Enregistrement médicaux, biométriebiométrie, copie numérique, échange de fichiers audiovisuels, lutte contre la contrefaçon, HPHP imagine de très nombreuses applications pour ses puces qui pourraient encore accroître l'intérêt des industriels pour les puces RFID.