Les satellites météorologiques fournissent des informations sur la Terre qu’il est difficile d’obtenir au sol. Ils peuvent ainsi donner des indications sur le climat. © Nasa, Wikipédia, DP

Planète

Satellite météorologique

DéfinitionClassé sous :climatologie , orbite , Espace
 

Un satellite météorologique est un satellite artificiel envoyé dans l'espace dans le but de recueillir des données utiles à la prévision de la météorologie. Seuls quelques pays disposent d'un réseau de satellites qu'ils entretiennent, permettant la couverture de l'ensemble de la Planète.

Satellites géostationnaires et satellites défilants

Les satellites météorologiques existent sous deux formes.

Un certain nombre d'entre eux sont géostationnaires, c'est-à-dire qu'ils sont placés sur une orbite dans le plan de l'équateur à 36.000 km d'altitude. Ils se déplacent aussi vite que la Terre tourne sur elle-même, de telle sorte qu'ils survolent en permanence le même point. Ils fournissent des images à intervalles réguliers. Cela permet de visualiser différents paramètres comme les nuages de manière quasi continue sur une large région du Globe et d'aider ainsi à la prédiction météorologique.

Les satellites défilants sont quant à eux placés sur une orbite beaucoup plus basse, à moins de 1.000 km d'altitude, et passent à proximité des pôles. Ils font le tour de la Terre en deux heures environ et suivent une trajectoire sur un plan perpendiculaire à l'axe passant entre la Terre et le Soleil, de façon à passer au-dessus de chaque point à la même heure solaire. Ils fournissent des renseignements complémentaires à ceux apportés par les satellites géostationnaires.

Instruments météorologiques

Les satellites météorologiques disposent de différents instruments capables de mesurer les différents paramètres utiles à des fins météorologiques. Ainsi, ils contiennent à leur bord des radiomètres, instruments météorologiques mesurant la température de l'atmosphère ou la réflexion solaire sur différentes surfaces (albédo), ou des sondeurs qui évaluent l'humidité.

Ils peuvent aussi contribuer à estimer la vitesse de fonte des glaces, la température de l'eau et le niveau des mers. En cas de catastrophe, ils servent à observer l'évolution d'un incendie ou d'une nappe de pétrole dans l'océan.