Mots-clés |
  • climatologie,
  • botanique,
  • Eau
Adaptations des plantes aux climats secs

Les plantes terrestres sont confrontées à un milieu desséchant. Elles ont développé, dans les milieux et les climats les plus secs, des adaptations morphologiques et physiologiques pour limiter leurs pertes en eau.

Sommaire
PDF
Roger Prat Professeur physiologie végétale

Les plantes terrestres sont confrontées à un milieu hostile, en particulier sur le plan de leur équilibre hydrique.

Elles puisent l'eau dans le sol mais celui-ci est plus ou moins humide selon sa nature (sable, argile, etc...) et selon la quantité de précipitations. Ces dernières sont discontinues et leur importance varie selon les différents climats.

Elles sont confrontées d'autre part à une atmosphère plus ou moins sèche qui favorise les pertes d'eau par transpiration.

Vous découvrirez au travers de ce dossier, de quelles façons elles s'adaptent à la sécheresse.

 © Photo A. Bugin

© Photo A. Bugin

Adaptations des plantes aux climats secs - 1 Photo

A voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires