Planète

Protection des stomates par des poils

Dossier - Adaptations des plantes aux climats secs
DossierClassé sous :climatologie , botanique , Eau

-

Les plantes terrestres sont confrontées à un milieu desséchant. Elles ont développé, dans les milieux et les climats les plus secs, des adaptations morphologiques et physiologiques pour limiter leurs pertes en eau.

  
DossiersAdaptations des plantes aux climats secs
 

C'est un autre type d'adaptation très fréquente concernant la surface des feuilles.

Figure 11 Feuillage de Stachys byzantina.© Lizenz - CC BY-SA 3.0
Figure 12. Détail du feuillage de Psilotrichum. La face supérieure des feuilles apparaît duveteuse. © Biologie et Multimedia

La surface des feuilles est en fait recouverte de poils en forme de parasols qui se chevauchent les uns les autres.

Figure 13. Poils étoilés de Psilotrichum vus de dessus. © Biologie et Multimedia
Figure 14. Poil de Psilotrichum vu en section. Ces poils d'origine épidermique ont une forme qui rappelle un parasol. © Biologie et Multimedia
Figure 15. Poil de Psilotrichum vu en section, schéma explicatif. © Biologie et Multimedia

L'ensemble de ce système permet de délimiter une zone gazeuse située sous les poils. Cette zone est abritée du vent et donc de la dessiccation due au renouvellement rapide de l'air.

Par contre, la gaz carbonique est présent et permet aux stomates d'assurer la pénétration du gaz carbonique nécessaire à la photosynthèse.