Tech

En vidéo : Heliodisplay, écran 3D pour image "flottante"

ActualitéClassé sous :technologie , Projection 3D , projection sans écran

Chacun a conservé le souvenir de cette scène immortelle de Star Wars, où la silhouette de la Princesse Léia se matérialise dans un faisceau de projection et délivre un message enregistré à Luke Skywalker. C'est désormais possible. Pour l'été, retour en vidéo sur cette technologie.

Gros plan sur l'image. Crédit Heliodisplay.

Le procédé a été mis au point par la firme américaine Heliodisplay, qui a construit et commercialisé un projecteur capable de matérialiser une image en couleurs dans les airs, sans écran apparent.

Mais attention, toute comparaison avec un procédé holographique s'arrête là. Car l'écran existe réellement, même s'il reste invisible. Le projecteur, qui est incorporé dans un support de la taille d'une petite table de salon, souffle à la verticale un mur d'air concentré sous pression, sur lequel est projetée l'image. Cet air étant prélevé dans l'environnement ambiant, il ne produit aucune odeur ni retombée et sa présence n'est révélée que par un léger bruit (38 dB selon le constructeur).

L'appareil en fonctionnement, branché sur un ordinateur portable. Crédit Heliodisplay.

Le résultat est particulièrement spectaculaire. L'image est très nette, comme si elle apparaissait sur un écran réel, et seules quelques instabilités provoquées par la mouvance du "support" trahissent sa véritable nature.

Mais l'aspect le plus remarquable est peut-être l'interactivité possible entre l'écran et l'utilisateur, qui peut agir sur l'image au moyen de ses mains ou d'une baguette comme il le ferait sur un support tactile. Il est ainsi possible d'utiliser l'image comme un terminal d'ordinateur, le doigt remplaçant la souris, ou de "saisir" un objet virtuel pour le tourner sous tous ses angles.


Video montrant le fonctionnement de l'Heliodisplay. Source Heliodisplay.

Le projecteur peut recevoir les images de n'importe quelle source vidéo conventionnelle : VGA, RCA, RGB, S-Video, provenant d'un lecteur DVD ou d'un ordinateur. L'affichage est possible en format 4/3 ou 16/9 sous une résolution de 640 x 350 à 1.280 x 1.024 en 16,7 millions de couleurs, et la diagonale de la projection (on n'ose plus parler d'écran...) est actuellement de 70 cm.

Seule petite ombre (sans jeu de mots...) au tableau, le prix de l'appareil, vendu actuellement 18 000 dollars. Mais quand on aime...