Tech

Les dangers liés à l'utilisation de l'ordinateur

ActualitéClassé sous :Tech , informatique , ordinateur

-

Le petit appareil, qu'on appelle souris, qui rend la vie si facile pour utiliser un ordinateur, pourrait en fait bien nous causer bien des soucis. Selon des chiffres danois, dans la tranche d'âge 20-29 ans plus d'un tiers des personnes souffrent de douleurs liées à l'utilisation de la souris d'ordinateur.

Note : les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Aussi, de telles douleurs arrivant trop tôt sur le lieu de travail, affaiblissent nos muscles trop précocement. Afin que les jeunes ne souffrent pas de douleurs chroniques, quelque chose doit être fait.

Le monde scientifique a souvent discuté des méthodes pour prévenir les dommages liés à l'utilisation de la souris. Malheureusement, les recherches effectuées n'ont pas découvert de solutions, principalement car il n'y avait pas de compréhension précise des raisons pour lesquelles ces douleurs apparaissaient et devenaient chroniques. Cependant, à l'université d'Aalborg au Danemark, des scientifiques ont réalisé une étude qui peut apporter les réponses dont nous avons besoin. Au centre de l'Interaction Sensorielle-Motrice (SMI), dans le département des Science de la Santé et de la Technologie de l'Université d'Aalborg, trois scientifiques (Dr Pascal Madeleine, Dr Dario Farina et Prof. Lars Arendt-Nielsen) ont effectué en collaboration avec l'Université d'Orléans une étude, première de la sorte, montrant des résultats utiles et novateurs dans ce domaine.

Le but de l'étude est de déterminer la réaction du muscle à la douleur pour pouvoir ainsi formuler des hypothèses sur les raisons pour lesquelles les dommages causés par la souris d'ordinateur deviennent chroniques, ceci afin de pouvoir ultérieurement les traiter. L'étude a été menée sur des sujets assis, réalisant une tâche bien définie et contrôlée. Dans le même temps, leur activité musculaire a été évaluée en utilisant des techniques de mesure de pointe.

L'étude montre que le muscle douloureux reprogramme sa fonction en fonction de la douleur qu'il ressent. En d'autres termes, quand un muscle est douloureux, il change ; son mécanisme de protection aboutit à une impasse, laissant le muscle en question incapable de combattre la douleur.

Les facteurs de risque pour les dommages liés aux travaux sur ordinateur peuvent être divisés en facteurs physiques et psychologiques. Ainsi, la répétitivité du travail ainsi que la pression du temps peut s'ajouter au développement et à l'entretien de la douleur. (Madeleine et al, ergonomie 2006).

L'étude menée à l'Université d'Aalborg pourrait redonner l'espoir à ceux qui éprouvent une douleur quotidienne affectant leur rendement au travail. Par conséquent, l'étude a un intérêt scientifique et également sanitaire.